Villefranche : Euphorie, partage et voitures brûlées après France-Croatie

Claire Exbrayat / © Claire Exbrayat
Claire Exbrayat / © Claire Exbrayat

Villefranche organisait, elle aussi, dimanche une retransmission sur écran géant de la finale France-Croatie. Un moment d'euphorie et de partage pour de très nombreux supporters au stade Armand Chouffet. Mais il y a eu aussi 3 voitures brûlées et plusieurs arrestations après le match.        

Par Philippe Bette

C'était un moment familial et convivial. Pour la première fois, la ville organisait la retransmission sur écran géant d'un événement d'envergure, la finale d'une Coupe du monde de football avec France-Croatie. Tout le monde a vibré à l'unisson au stade Armand Chouffet.

Jusqu'au dernier moment, les supporters ont souffert, redoutant le pire, le retour de la Croatie à la marque. Mais en définitive, ils ont pu respirer avec le quatrième but des Bleus. Une atmosphère qui rappelait l'ambiance du 19 mai dernier où l'équipe de foot, le FC Villefranche-Beaujolais  a pu décrocher la montée en Nationale. 5000 supporters dans le stade chauffés à blanc par le supense. 

Mais comme à Lyon, des incidents ont suivi la fin du match. Il y a eu plusieurs arrestations après au moins trois voitures brûlées.  

Le reportage de Claire Exbrayat et  Valérie Benais (Montage: Valérie Bonnier) : 
 
                        

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus