Pour Noël, la Maison Bocuse lance une bûche en forme de voiture de course, clin d'œil à l'Italie

Une bûche aux allures de voiture de course. Pour les fêtes de Noël, la Maison Bocuse a confectionné un gâteau en forme d'automobile rouge, petit clin d'œil à l'Italie, véritable retour en enfance pour petits et grands. Victimes de leur succès, toutes les pièces se sont déjà vendues.

"Les gens ne vont pas oser la manger ? Mais bien sur que si !". Comment réagiriez-vous en apercevant une voiture miniature remplacer la traditionnelle bûche de Noël dans votre assiette ? Oseriez-vous en croquer un morceau ? C'est le pari que s'est lancé la maison Bocuse en confectionnant, pour les fêtes, ce gâteau aux allures de coupée sportive rouge. 

"L’idée de cette bûche, c’est de fêter Noël comme il se doit, dans des conditions un peu différentes d’une bûche classique. On peut exploiter l’équipe de pâtisserie que l’on a, leur créativité, et mettre en avant l’excellence de leurs savoir-faire", souligne Vincent Le Roux, directeur de l'auberge du Pont de Collonges, un des restaurants fondés par Paul Bocuse. 

"Quoi de plus magique qu’un jouet pour Noël"

Une créativité mise au service d'un retour à l'enfance, pour petits et grands. "L’idée est venue de faire cette voiture parce qu’on voulait créer un rêve. Pour les garçons, on s’est dit automatiquement une voiture. Donc, on a fait référence à une voiture de sport que l’on connaît tous", explique Benoit Chavet, chef pâtissier du restaurant Bocuse. Le projet sort tout droit de son imagination. "Pourquoi une voiture ? C’est le rêve d'un enfant. Quoi de plus magique qu’un jouet pour Noel", résume-t-il. 

Le pâtissier en poste depuis 5 ans n'a rien laissé au hasard. La couleur rouge du véhicule représente à la fois l'ambiance festive de Noel, "le côté évocateur de l'enfance", et l'image de la voiture de sport. 

Quitte à se convertir en garagiste le temps des fêtes. "C’est comme un petit peu un jouet. On va assembler nos différents éléments pour à la fin construire notre petite voiture. Avec les équipes, on est un peu comme des enfants", explique le chef pâtissier. Tout est fait avec minutie, dans les détails, tel un travail d'orfèvre.  

Un doux mélange d'agrumes aux couleurs de l'Italie 

"On vient appliquer notre glaçage au pistolet tout doucement." Benoit Chavet et ses équipes se sont appliqués à préparer un gâteau qui rappelle l'Italie. Pas uniquement avec un visuel accrocheur représentant l'industrie automobile italienne dans toute sa splendeur.

À l'intérieur, un confit d'agrumes, une liqueur de fraise, un crémeux vanille et amandes amères articulés autour d'une brioche traditionnelle aux raisins secs, aux fruits confits et aux zestes d'agrumes originaire du Piémont italien. "On a voulu revisiter à travers cette bûche le Panettone qu’on déguste en famille, pendant les fêtes, que l’on a mis sous le sapin", affirme le cuisinier. 

Un mélange de retour en enfance, d'Italie et d'automobile qui fonctionne. 100 pièces ont été fabriquées pour les fêtes, obligeant l'équipe à travailler entre les services du restaurant, et parfois même, de nuit. "Malgré la grande activité du restaurant, les pâtissiers s’organisent. Ils travaillent tôt le matin et ils finissent tard le soir. Le dernier rush interviendra demain et bien sûr, le 24 décembre, pour la livraison de ces cadeaux", souligne Vincent Le Roux.

À deux jours de Noël, toutes les bûches ont été vendues malgré les 110 euros affichés, preuve que la magie Bocuse opère toujours. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité