• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vénissieux (Rhône): “Nous, en banlieue, on est les premiers gilets jaunes”

Venissieux, Rhône samedi 12 décembre 2019 / © D.Pajonk
Venissieux, Rhône samedi 12 décembre 2019 / © D.Pajonk

Les habitants de banlieues se sentent-t-ils proches du mouvement des gilets jaunes? A Vénissieux, dans le Rhône, une vingtaine de militants ont décidé d'enfiler leurs gilets et d'expliquer pourquoi les réalités des uns et des autres peuvent se croiser. 

Par Alexandra Marie

Un collectif de Vénissieux appelait pour ce neuvième épisode de mobilisation, à rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes. 
Quelques personnes étaient réunies sur le plateau des Minguettes pour distribuer des tracts et tenter d'engager un dialogue autour de ce mouvement. 

Pourquoi ne pas avoir clairement rejoint les manifestants plus tôt? Pour Sonia Amar, présente sur place "les banlieues sont les premiers gilets jaunes. Mais ce qui a pris du temps c'est que les banlieues ont laissé éclater leur désespoir en 2005 et à l'époque elles ont été discréditées. (...) Les années passant toutes les classes sociales en ont pris pour leur grade... " 
 
"Les banlieues sont les premiers gilets jaunes"
Sonia Amar, habitante de Vénissieux explique pourquoi elle rejoint le mouvement des Gilets jaunes.  - Entretien : D.Pajonk/T.Swiderski

Sur le même sujet

Neuvième mobilisation clermontoise des Gilets jaunes

Les + Lus