Sable du Sahara : levée de la vigilance rouge pollution de l’air dans les Alpes sauf en vallée de l’Arve

Les autorités ont annoncé la levée des mesures d’alerte liées à la pollution atmosphérique en Isère, Savoie et Haute-Savoie. Seule la vallée de l’Arve demeure en vigilance rouge.

La station d'Avoriaz le 8 février 2021, lorsque des masses d'air venues d'Afrique du Nord ont transporté du sable saharien dans les Alpes.
La station d'Avoriaz le 8 février 2021, lorsque des masses d'air venues d'Afrique du Nord ont transporté du sable saharien dans les Alpes. © Office de tourisme d'Avoriaz

En raison d’une amélioration progressive de la qualité de l’air, presque toutes les mesures d’alerte liées à la pollution atmosphérique dans les Alpes sont levées.

Mercredi 24 février, les trois départements des Alpes avaient été placé en alerte à cause de concentrations élevées de particules désertiques provenant du Sahara.

"Les masses d'air transportant les particules sahariennes s'éloignent de notre région et la situation devrait nettement s'améliorer" avec une qualité de l'air "globalement moyenne", a indiqué dans un bulletin l'agence Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, chargée de la surveillance de la qualité de l'air.

 

La vallée de l’Arve toujours sous surveillance

La qualité de l'air devrait toutefois "rester dégradée à mauvaise sur quelques vallées alpines où la dispersion est plus difficile", comme dans la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, selon l'organisme.

En conséquence, "toutes les vigilances actives sont levées ce jour à 13h30, excepté pour la vallée de l'Arve sur laquelle la vigilance rouge reste activée".

Huit des douze départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes étaient concernés par cette vigilance rouge (Haute-Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie, Drôme, Ain, Isère et Loire).

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement