CARTE. Coulées de boue et inondations : seize communes des Alpes du Nord reconnues en état de catastrophe naturelle

Après les inondations qui ont touché les trois départements des Alpes du Nord en fin d'année dernière, la Savoie, la Haute-Savoie et l'Isère, 16 communes ont fait l'objet d'une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Cela permet d'ouvrir la voie à des indemnisations pour les habitants concernés.

C’est un soulagement pour les sinistrés. Douze communes de Savoie, trois communes de Haute-Savoie et une commune de l’Isère font l'objet d'une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle par arrêté interministériel, publié au Journal officiel du 7 avril 2024. Entre les mois d’octobre et de décembre 2023, des fortes précipitations avaient engendré des inondations et des coulées de boue importantes dans ces trois départements des Alpes du Nord. 
Les résidents de ces 16 communes sinistrées sont invités à déclarer le plus rapidement possible les dommages subis à leur compagnie d'assurance. Les riverains concernés ont jusqu'au 6 mai pour déclarer les dégâts. 

Consultez, sur notre carte ci-dessous, la liste complète des communes reconnues en état de catastrophe naturelle :


En Savoie, douze communes sont concernées par cet état de catastrophe naturelle, dont Aix-les-Bains et Le Bourget-du-Lac, qui avaient subi notamment des dégâts à la suite des intempéries en décembre 2023.

En Haute-Savoie, trois communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, Le Grand-Bornand, Nâves-Parmelan et Saint-Laurent. Ces trois communes ont subi des dégâts lors des événements climatiques de novembre et décembre dernier.  

En Isère, la commune de Saint-Christophe-en-Oisans a été reconnue en état de catastrophe naturelle pour les événements météorologiques survenus en octobre 2023. 

Quelles indemnisations ? 

La reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle ouvre la porte à des indemnisations pour les habitants des communes concernées. Toutefois, la garantie ne peut jouer qu'en cas de souscription d'un contrat d'assurance catastrophe naturelle soit par une souscription spéciale, soit par l'adhésion à un contrat qui l'inclut automatiquement. Si tel est le cas, il est nécessaire d'envoyer une déclaration de sinistre à votre compagnie d'assurance.