• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Chambéry : les Gilets jaunes manifestent contre la loi anti-casseurs

Rassemblement des gilets jaunes à Chambéry, samedi 13 avril. / © Jordan Guéant / France 3 Alpes
Rassemblement des gilets jaunes à Chambéry, samedi 13 avril. / © Jordan Guéant / France 3 Alpes

Les gilets jaunes étaient à nouveau dans les rues de Chambéry, samedi 13 avril, au lendemain de la condamnation de deux gilets jaunes à un an de prison dont six mois avec sursis. Ils souhaitent défendre leur droit à manifester à la suite de l'entrée en vigueur de la loi anti-casseurs. 

Par A.A.

Environ 300 gilets jaunes se sont rassemblés au centre-ville de Chambéry, samedi 13 avril, à partir de 14h. Comme dans plusieurs autres villes, les gilets jaunes souhaitent dénoncer la loi anti-casseurs, entrée en vigueur jeudi 11 avril, et défendre leur droit à manifester. Cette journée était sous le signe de la convergence : gilets jaunes, syndicalistes et associatifs se sont réunis.
 

Cette manifestation intervient dans un contexte particulier, la veille, vendredi 12 avril, deux gilets jaunes ont été condamnés à un an de prison dont six mois avec sursis. Ils doivent purger leur peine sous bracelet électronique. En cause, des échauffourées avec un employé municipal le 15 décembre 2018 sur un point de blocage dans le centre-ville de Chambéry.

La peine a provoqué l'incompréhension chez certains. "Il n'y a plus de justice", s'indigne la mère de Valentin, condamné par le Tribunal la veille. Les gilets jaunes souhaitaient donc aussi leur signifier leur soutien et dénoncer ce qu'ils appellent la "judiciarisation" du mouvement.
 
 

Sur le même sujet

Le domaine Dupoizat candidat du Loto du patrimoine

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer