Crues en Savoie : habitants évacués, routes fermées, trafic SNCF perturbé… Le point sur la situation ce mercredi matin

Les crues ont causé d'importants dégâts dans la nuit de mardi à mercredi en Savoie. Une trentaine de personnes ont été évacuées en raison des inondations, des routes restent fermées et le trafic des trains perturbé. Le point complet sur la situation.

Evacuations, inondations et routes coupées : la nuit a été chargée pour les services de secours en Savoie. Le département reste placé en vigilance orange pour risque de crues par Météo France jusqu'en soirée ce mercredi 15 novembre.

"Les précipitations abondantes combinées à une limite pluie-neige exceptionnellement élevée pour la saison, aux alentours de 3 000 m en journée de mardi, ont généré une réaction hydrologique très importante" notamment sur l'Isère, peut-on lire sur le site de Vigicrues. Ces événements ont provoqué une montée des eaux dans la vallée de la Tarentaise dans les secteurs d'Albertville et Moûtiers ainsi que dans la Combe de Savoie.

Les dégâts ont touché plusieurs routes et habitations, heureusement sans faire de victime. France 3 Alpes fait le point sur la situation ce mercredi matin.

Inondations et mises en sécurité

Les sapeurs-pompiers sont intervenus à une quarantaine de reprises dans la nuit de mardi à mercredi pour des dégâts liés aux crues. Un flot d'interventions continue qui se poursuit dans la matinée de mercredi, essentiellement pour des reconnaissances, des inondations de caves ou sur la voie publique et la mise en sécurité de 31 personnes au total.

"Plus de 200 pompiers et 50 gendarmes ont été mobilisés au cours de la nuit, en mettant particulièrement l'accent sur la zone Aigueblanche-Moûtiers", indique la préfecture de la Savoie dans un communiqué ce mercredi à 9h30.

Un Ehpad a notamment été évacué sur la commune d'Esserts-Blay, non loin d'Albertville, ce mercredi matin à la suite de dégâts électriques liés aux inondations. Aucune victime n'est à déplorer. Les résidents ont été déplacés dans une structure adaptée à Chambéry par mesure de sécurité.

La décrue amorcée

La situation revient à la normale dans la matinée de ce mercredi, notamment dans la vallée de la Tarentaise, entre Moûtiers et Grignon, où "la décrue est en train de s'amorcer", selon Vigicrues. Le pic de crue de la rivière a été observé à 2 heures du matin avec une hauteur de 3,30 m, soit un débit d'environ 410 m³/s.

La décrue s'est également amorcée sur l'Arly, un affluent de l'Isère, autour de minuit. "Les apports de l'Isère Basse Tarentaise restent encore élevés et ont maintenu de forts débits sur l'Isère Haute Combe de Savoie jusqu'en fin de nuit", relève Vigicrues alors que la tendance est à la baisse.

Le niveau de l'Isère moyenne, entre Chamousset et Villard-Bonnot (Isère), est monté jusqu'en milieu de nuit avant de se stabiliser. "Le maximum a été observé en milieu de nuit de mardi à mercredi avec un débit de 1 000 m³/s, soit une hauteur de l'ordre de 3m95 à l'échelle de Chamousset", rapporte encore Vigicrues.

De nombreuses routes coupées

Plusieurs routes départementales restent fermées en Savoie ce mercredi à 10 heures, selon le service des routes. A noter que l’autoroute A430, la RD 1090, la RD 1006 et la RD 902 (entre Tignes et Val d’Isère) ont été rouvertes.

Voici les axes coupés à la circulation ou restant ouverts en alternat :

  • RD218b au niveau de Plan Dernier, commune de Notre-Dame-de-Bellecombe, fermée jusqu’à ce week-end inclus ;
  • RD911 fermée depuis le rond-point du four à Chaux, commune de Saint-Pierre-d'Albigny : déviation par la RD201 pour le sens Saint-Pierre-d'Albigny/Montmélian, par la RD1006 pour le sens Montmélian/Saint-Pierre-d'Albigny. Accès au col du Frêne et aux Bauges par les RD201 puis RD911 dans Saint-Pierre-d'Albigny ;
  • RD32 fermée, commune de Chamousset ;
  • RD207a fermée, commune d'Arvillard ;
  • RD990 fermée à La Léchère, sous le viaduc du Champ du comte. Véhicules légers déviés par la RD97, les poids lourds par la RN90 ;
  • RD96 fermée ;
  • RD117 au-dessus de Praranger et entre Les Menuires et Val Thorens, circulation en alternat ;
  • RD66 fermée à Rognaix ;
  • RD87a fermée entre Villarembert et le Corbier, déviation par La Toussuire (RD78) ;
  • RD926 fermée, commune de Saint-Sorlin-d'Arves ;
  • RD74 fermée entre Saint-Rémy-de-Maurienne et Saint-Etienne-de-Cuines, déviation par RD1006 ;
  • RD57 fermée, entre Chindrieux et Vions ;
  • RD904 fermée, commune de Ruffieux ;
  • RD17b fermée, commune de Viviers-du-Lac.

La météo s'améliore ce mercredi, ce qui "facilitera les opérations de reconnaissance et la réouverture des routes", ajoute la préfecture. Mais des répercussions restent à craindre en zone montagneuse.

Les transports scolaires sont également suspendus ce mercredi matin sur les zones touchées : Arlysère, Beaufortain, Cœur de Savoie, Les 3 Vallées, Vallée des Belleville, Grand Lac section Chautagne et communauté de communes de Yenne.

La circulation des trains perturbée

La circulation des trains entre Albertville et Bourg-Saint-Maurice est interrompue en raison d’une inondation de la gare de Notre-Dame-de-Briançon à la Léchère. Des navettes vont être mises en place pour assurer la desserte de Landry, Aime-la-Plagne, Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice, fait savoir la préfecture.



De nombreux retards de trains interviennent depuis ce matin à cause des inondations, notamment dans le secteur de Chambéry, prévient également la SNCF.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité