Loto du patrimoine : "C'est une très belle somme", 210 000 euros ont été accordés pour la rénovation de la Voie Sarde

Publié le
Écrit par Joane Mériot

La fondation du patrimoine vient de dévoiler le montant des aides accordées à chacun des 100 sites sélectionnés en 2022 dans les départements français, dont trois dans les Alpes. Au total, 326 000 euros vont être délivrés pour la restauration de ces sites, dont 210 000 euros pour la Voie Sarde, située en Savoie.

"C’est une très belle somme, on n'espérait rien à la base, et la mission Bern a reconnu la valeur patrimoniale de cette voie. Et ça, c’est déjà quelque chose d’énorme", se réjouit Jean-Christophe Pozo, adjoint au maire de Saint-Sulpice, en Savoie.

En effet, la fondation du patrimoine vient de dévoiler le montant des aides accordées à chacun des 100 sites sélectionnés en 2022. Et, en Savoie, le site de la Voie Sarde va obtenir 210 000 euros. Une somme qui va permettre à la commune d’entamer des travaux de sécurisation dans un premier temps : "Sur la Voie Sarde, il y a trois endroits où on a relevé des problèmes de sécurité, où il y a des murs de soutènement qui menacent de s’effondrer", ajoute l'élu. 

Un savoir-faire local 

Cette voie, qui existe depuis 1735, a été construite par la Maison de Savoie pour permettre aux piétons et aux mules de franchir la Montagne de l’Epine. À l’époque, c’est le seul passage aménagé entre Chambéry et Pont-de-Beauvoisin, une voie pavée de 950 mètres : "C’est de la pierre sèche, c’est une technique où il n’y a aucun liant, c’est posé en équilibre et chaque pierre consolide celle du dessous. Cette technique était très utilisée en Savoie, et là, les Sardes l'ont utilisée à l’époque."

Aujourd’hui, cette voie attire des milliers de randonneurs chaque année : "C’est très joli, c’est très fréquenté. C’est une voie qui est très empruntée, car la boucle est facile et la vue est magnifique, il y a tout un panorama sur le lac d’Aiguebelette."

650 000 euros de travaux

Pour que la voie tienne encore trois siècles, il faudrait financer des travaux à hauteur de 650 000 euros : "Le fait que l’on commence le chantier, ça ne peut être que bénéfique. On va commencer à en parler et peut-être que l’on pourra trouver d’autres financements."

Les travaux de sécurisation devraient débuter à l’aube du printemps 2023 en fonction de la disponibilité des ouvriers. Dans la Région, 11 autres sites ont été retenus par la fondation du patrimoine et vont bénéficier d'un financement pour des travaux de rénovation. En Isère, la Tour Florie Richard va bénéficier de 38 000 euros et en Haute-Savoie, la maison Forte Guillot, à Andilly, va obtenir 78 000 euros.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité