Savoie : mis en cause dans une bagarre mortelle, un Bulgare mis en examen se suicide en prison

L'un des deux saisonniers mis en cause dans la bagarre mortelle de Val-Cenis s'est suicidé dans sa cellule de la prison de Chambéry (Savoie), mardi 24 septembre 2019.

Par E.K. avec AFP

Un homme d'une trentaine d'années en détention provisoire depuis plusieurs mois, soupçonné dans une affaire de rixe mortelle en Savoie, s'est suicidé dans sa cellule de la prison de Chambéry, a appris l'AFP mardi auprès de la direction interrégionale pénitentiaire.

C'est un surveillant qui a découvert le corps, tôt mardi matin. Un massage cardiaque et l'utilisation d'un défibrillateur n'ont pas permis de le ranimer, a-t-on précisé, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Cet homme de nationalité bulgare s'est pendu aux barreaux de sa fenêtre aux côtés de son codétenu qui dormait. Un cas de figure assez rare qui a beaucoup ému dans l'établissement, souligne une source pénitentiaire.
 

L'homme était en détention provisoire depuis avril 2019, soupçonné avec un compatriote - saisonnier comme lui - d'avoir provoqué une violente bagarre qui avait fait un mort dans la station de ski de Val Cenis. Un jeune homme originaire de Saint-Jean-de-Maurienne avait tenté de s'interposer dans la rixe mais avait reçu un violent coup à la tête. Transporté à l'hôpital, le saisonnier de trente ans était décédé des suites de ses blessures le 3 avril.

Sur le même sujet

Les + Lus