En Savoie, Nordahl Lelandais visé par une nouvelle plainte pour meurtre dans le dossier de Thomas Rauschkolb

La plainte a été déposée en début de semaine devant la doyenne des juges d'instruction du tribunal de Chambéry. / © Vincent Isore / MAXPPP
La plainte a été déposée en début de semaine devant la doyenne des juges d'instruction du tribunal de Chambéry. / © Vincent Isore / MAXPPP

Ce jeune homme de 18 ans avait été retrouvé mort le 28 décembre 2015 au bord de la rivière du Sierroz, non loin du studio 54, une boîte de nuit de Grésy-sur-Aix où il venait de passer la nuit. Ses parents n'ont jamais cru à la thèse accidentelle à laquelle l'enquête avait conclu.

Par Aurélie Massait

Nordahl Lelandais pourrait-il être impliqué dans une troisième disparition ?

Déjà poursuivi pour l'assassinat d'Arthur Noyer et le meurtre de Maëlys, l'ancien militaire fait l'objet d'une nouvelle plainte "pour meurtre" déposée le mardi 15 octobre devant le pôle de l'instruction de Chambéry en Savoie.

Celle-ci émane des parents de Thomas Rauschkolb, un jeune homme de 18 ans retrouvé mort le 28 décembre 2015 en Savoie non loin du Studio 54, une boîte de nuit de Grésy-sur-Aix où il venait de passer la nuit.

L'enquête avait conclu à un accident, une thèse à laquelle les parents de Thomas Rauschkolb n'ont jamais cru.

"Nous pensons qu'il voulait échapper à quelqu'un" explique leur avocat maître Bernard Boulloud. 

"Thomas a laissé sa doudoune au vestiaire de la discothèque alors qu'il faisait très froid et n'a pas pris la direction de son domicile. Il a perdu une chaussure, enjambé une palissade, franchi un fossé de 15 mètres et surtout enlevé sa ceinture (retrouvée accrochée à un grillage) comme si il voulait se défendre".
 

Une photo qui pose question


Il y a quelques mois, une photo prise en 2012 et diffusée par le Parisien nous apprenait que Nordahl Lelandais avait fréquenté le studio 54.

"Nous souhaitons que cette piste soit vérifiée surtout que l'on sait depuis le témoignage de l'ex petite amie de Nordahl Lelandais que celui-ci pouvait se montrer incontrôlable sous le coup de la colère".

Dans ce témoignage effectivement publié il y a quelques jours par le Parisien, l'ex compagne de Nordahl Lelandais affirmait avoir vécu l'enfer après s'est séparée de lui, révélant qu'il l'avait "traquée comme une proie" et plusieurs fois menacée de mort.

En plus de la plainte qu'ils ont déposé pour meurtre, les parents de Thomas Rauschkolb vont  également demander que le corps de leur fils soit exhumé pour effectuer l'autopsie qui n'a jamais été faite au moment de son décès. 





 

Sur le même sujet

Jumbo au cirque Muller le 17 août 2017

Les + Lus