Les vendanges seront particulièrement tardives en Savoie

D'ordinaire en Savoie elles s'annoncent plutôt au tout début du mois. Cette année pourtant, les vendanges se tiendront fin septembre début octobre. On n'avait pas connu ça depuis 1981. Reste à recruter les 700 personnes nécessaires, alors que tous les étudiants auront fait leur rentrée. 

Par Céline Aubert

Pas encore le moment de vérité, mais on s'en approche. Chaque matin sur les coteaux savoyards, les viticulteurs cueillent le raisin pour en analyser le taux d'acidité et de sucre. 

Une seule certitude aujourd'hui, les vendanges auront lieu dans trois à quatre semaines. C'est tard. Une situation que les viticulteurs n'avaient plus connu depuis les années 80, les archives de la Maison de la Vigne et du Vin l'attestent. 

Problème, on estime à 700 le nombre de personnes à recruter pour ces vendanges. Un casse-tête pour le Pôle-Emploi de Montmélian. Car avec ces vendanges tardives, les étudiants auront tous fait leur rentrée à l'université. 

Les vignobles de Savoie avant les vendanges
Lieux de tournage : Apremont et Montmélian (Savoie). Intervenants : Jean-François Maréchal, propriétaire récoltant "le p'tiou vigneron"; Michel Bouche, directeur de la maison de la vigne et du vin; Joëlle Blanchard, responsable de la "cellule vendanges" au pôle emploi Montmélian


Un bon millésime ? 


Pour le moment la récolte s'annonce très bonne, une qualité exceptionnelle d'après les professionnels. Voir la possibilité d'un grand cru. A condition que le beau temps persiste. 

Alors que 2013 s'annonce comme un très mauvais millésime pour le vignoble français (pour certains le pire depuis 40 ans !!!), la Savoie s'en sort donc plutôt bien. Et ce malgré le printemps pluvieux,  la grêle et les orages. Le vignoble savoyard a résisté aussi aux maladies. Mildiou, oïdium, botrytis ne se sont pas installées sur la vigne. 

Mais même lorsque les années se ressemblent, difficile de se lancer dans un pronostic. Le millésime à venir gardera son mystère jusqu'au bout. Il y a un adage dans la profession qui dit... "septembre fait le vin". 


Sur le même sujet

L'interview de Laurent Soullier, commandant la CRS Alpes

Les + Lus