• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Mondiaux d'aviron: les favoris passent les étapes haut la main, les Français piétinent

Ondrej Synek / © AFP
Ondrej Synek / © AFP

Les favoris ont passé haut la main les premiers quarts de finale des Mondiaux d'aviron disputés, ce mercredi 2 septembre, à Aiguebelette (Savoie), à commencer par les champions du monde de skiff, le Tchèque Ondrej Synek et l'Australienne Kim Crow.

Par AFP

Du côté du deux sans barreur, les imbattables Néo-Zélandais, Eric Murray et Hamish Bond, champions olympiques 2012 et titrés aux Mondiaux 2013 et 2014, ont dominé de près de 5 secondes leur course pour se qualifier pour les demi-finales.

Suisse, Norvège, Afrique du Sud, les trois nations dominante du deux de couple poids légers, ont elles aussi franchi sans encombres le stade des quarts, tout comme la Nouvelle-Zélande et la Grande-Bretagne chez les dames.

Enfin dans les repêchages du Huit, la Pologne est restée sur le carreau, tandis que les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Russie et l'Italie ont gagné le droit de rejoindre Britanniques et Allemands en finale.

Principaux résultats:

MESSIEURS
. Skiff
Quarts de finale: Croatie, Pologne, Danemark, République Tchèque, Grande-Bretagne, Belarus, Nouvelle-Zélande, Belarus, Israël, Lituanie, Norvège, Cuba qualifiés pour les demi-finales
. Deux sans barreur
Quarts de finale: France, Afrique du Sud, Roumanie, Grande-Bretagne, Italie, Canada, Serbie, Australie, Espagne, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Etats-Unis qualifiés pour les demi-finales
. Deux de couple poids légers
Quarts de finale: France, Allemagne, Autriche, Norvège, Suisse, Pologne, Grande-Bretagne, Italie, Irlande, Afrique du Sud, Etats-Unis, Grèce qualifiés pour les demi-finales
. Quatre de pointe sans barreur poids légers
Repêchages: Pays-Bas, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Chine, République Tchèque, Italie, Autriche qualifiés en demi-finales
. Huit
Repêchages: Russie, Italie, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande qualifiés pour la finale

DAMES
. Skiff
Quarts de finale: Bélarus, Irlande, Zimbabwe, République Tchèque, Canada, Suède, Australie, Etats-Unis, Lituanie, Chine, Suisse, Autriche qualifiés pour les demi-finales
. Deux de couple poids légers
Quarts de finale: Afrique du Sud, Russie, Etats-Unis, Allemagne, Irlande, Pologne, Chine, Nouvelle-Zélande, Canada, Grande-Bretagne, Danemark, Suède qualifiés pour les demi-finales
. Quatre de couple
Repêchages: Pologne, Etats-Unis, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande qualifiés pour la finale
. Huit
Repêchages: Grande-Bretagne, Russie qualifiées pour la finale

Le Huit en échec, les Deux en demi-finale

Le Huit français a échoué à se qualifier pour la finale des Mondiaux d'aviron, tandis que le deux sans barreur de Chardin/Mortelette et le deux de couple poids légers Azou/Delayre ont obtenu haut la main leur place en demi-finales.

L'échec du Huit, 4e de sa série de repêchage derrière la Russie et l'Italie, compromet gravement la qualification olympique que les hommes d'Yvan Deslavière joueront désormais sur une ultime épreuve, la régate de Lucerne, en mai prochain.

Pour adoucir un peu l'amertume de la fédération et de son DTN Patrick Ranvier, qui avaient fait de ce bateau la priorité de l'Olympiade, deux autres coques se sont brillamment, mais sans surprise, qualifiées pour les demi-finales.

Germain Chardin et Dorian Mortelette d'abord, ont qualifié leur bateau en emportant leur quart devant l'Afrique du Sud et la Roumanie, et fait du même coup un grand pas vers la qualification olympique dévolue aux 11 meilleurs bateaux des Mondiaux.

Idem pour Jérémie Azou et Stany Delayre, victorieux de leur quarts de finale devant l'Allemagne et l'Autriche, en deux de couple poids légers.
Leurs coéquipières du deux de couple poids légers dames n'ont pas eu cette réussite. Laura Tarantola et Camille Leclerc ont échoué nettement en quarts, terminant dernière de leur course et abandonnant ainsi tout espoir de qualification pour le Brésil.

En quatre de couple, les Françaises ont également buté sur les repêchages, terminés à la 4e et dernière place.

A noter, dans la catégorie non olympique du deux avec barreur, la qualification in extremis pour la finale de Romain Delachaume et Jean-Baptiste Macquet.

Sur le même sujet

Ain : incendie dans un élevage de poules à Rignieux-le-Franc

Les + Lus