Pierra Menta 2024 : "la fête du ski-alpinisme" de retour après une dernière édition tronquée, voici les infos à connaître

Après une dernière édition perturbée par la météo, la Pierra Menta, course réputée de ski-alpinisme, fait son grand retour dès ce mercredi 13 mars à Arêches-Beaufort, en Savoie. Voici toutes les informations à connaître à la veille du grand départ.

La 38e édition de la Pierra Menta, course emblématique du ski-alpinisme, débute ce mercredi 13 mars depuis Arêches-Beaufort, en Savoie. Des centaines de concurrents sont attendus au cours de quatre jours de compétition.

La météo devrait sourire aux concurrents, alors que la dernière édition avait été largement revue à cause de conditions difficiles. "C'était catastrophique, on avait eu beaucoup de vent, ça pleuvait en haut, ça tombait de partout. C'était la première fois en 37 éditions qu'on a dû annuler une épreuve, celle du vendredi", se souvient Sébastien Blanc, président du comité d'organisation de la course.

"Là, nous sommes partis pour quatre jours bien meilleurs, avec de belles étapes en prévision. Contrairement à d'autres vallées, nous n'avons pas été envahis par la neige. Ce qui fait que nous avons toujours un manteau neigeux correct et que celui-ci a pu se stabiliser. Ce qui n'aurait pas été le cas s'il avait beaucoup neigé", explique-t-il.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pierra Menta (@pierramenta)

Seules certaines corniches, formées au cours des derniers jours très venteux, devraient obliger les coureurs à ne pas s'approcher des arêtes. Mais après une dernière édition compliquée, Sébastien Blanc s'apprête à retrouver "la fête du ski-alpinisme telle qu'on la connaît".

Une météo clémente

Après le passage de quelques précipitations ces derniers jours dans les Alpes du Nord, la météo devrait être idéale pour les quelque 210 binômes attendus dans le Beaufortain. "Quelques nuages et des éclaircies devraient marquer la journée de mercredi. Un beau temps, avec un faible vent, s'installera jeudi avant un ciel légèrement voilé en fin de journée", détaille Sophie Tessier, responsable adjointe du centre Météo France des Alpes du Nord.

Une perturbation est attendue dans la nuit de vendredi à samedi, avec une limite pluie-neige aux alentours de 1 800 mètres. Mais cette neige ne devrait que recouvrir les traces des skieurs dans le Beaufortain, car la journée de samedi "est nettement plus ensoleillée", précise Sophie Tessier, pour la dernière journée de course. "Le vent n'est pas tempétueux et il ne devrait pas faire trop froid. Le manteau neigeux est, lui, en train de se stabiliser", ajoute-t-elle.

Quant à l'enneigement, il est "déficitaire aux plus basses altitudes, indique Météo France dans son bulletin d'estimation du risque d'avalanche (BERA). Au-dessus de 1 700/1 900 mètres, par contre, l'enneigement est toujours très bon suite aux fortes chutes du début de saison." La limite skiable est située entre 1 400 et 1 900 mètres selon les secteurs.

"Les conditions neigeuses seront stables jusqu'à la fin de la compétition. Seule la perturbation du vendredi pourrait amener un peu de neige fraîche au-dessus de 1 800 mètres. Sinon, les skieurs auront droit à une neige de printemps, à savoir une neige un peu dure le matin, qui se ramollit l'après-midi", ajoute Axel Bouchet, prévisionniste et nivologue du centre Météo France de Bourg-Saint-Maurice, en Savoie. Le risque d'avalanche est, lui, de 2/5 ce mercredi pour la première journée de compétition.

De nombreux favoris au rendez-vous

Elles règnent sur la discipline depuis plusieurs années. Elles ont remporté la dernière édition de la Pierra Menta, chez les femmes, en 2023. Elles reviennent, cette année, pour remettre leur titre en jeu. Les Françaises Axelle Mollaret et Emily Harrop participeront bien à cette 38e édition de la Pierra Menta et feront office de favorites.

Face à elles, les sœurs Léna et Candice Bonnel, ainsi que leur cousine Lorna Bonnel, en paire avec Célia Perillat-Pessey, seront également au rendez-vous. Tout comme la doublette italienne Giulia Murada et Alba de Silvestro.

Chez les hommes, le quadruple vainqueur de l'épreuve, l'Italien Michele Boscacci, fera de nouveau équipe avec un autre quadruple vainqueur, son compatriote Matteo Eydallin. Le jeune Davide Magnini, qui avait déjà remporté l'épreuve à deux reprises avec Michele Boscacci, sera de cordée avec Robert Antonioli.

Les Français Xavier Gachet et William Bon Mardion auront donc fort à faire. Mathéo Jacquemoud, premier en 2013 avec William Bon Mardion et en 2010 avec Kilian Jornet, sera associé cette année avec l'Autrichien Jakob Hermann.

À noter, la présence de l'ultra-trailer François D'Haene, habitué de la Pierra Menta, qui revient cette année avec l'athlète de trail et de ski-alpinisme Gédéon Pochat.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité