• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La Savoie expérimente des ballons chargés de sels, pour lutter contre les orages de grêle

Le dispositif est testé en Savoie / © Sophie Pellerin
Le dispositif est testé en Savoie / © Sophie Pellerin

Un ballon chargé de sel, c'est la dernière arme anti-grêle testée par une association savoyarde . Couplé avec un radar, il s'agit d'anticiper les orages de grêles pour s'y attaquer au plus tôt. Un dispositif très utile pour les agriculteurs et les viticulteurs.
 

Par France 3 Alpes

C'est "un système de radar météorologique qui permet de voir arriver et de localiser les cellules potentiellement grêleuses".  Grâce à ce nouveau dispositif,  le viticulteur recevra une alerte sur son téléphone, en cas de risque de grêle, et du coup, pourra anticiper le phénomène en tirant dans le ciel, des ballons chargés de sels hygroscopiques.

Comment ça marche? "Le ballon  arrive au cœur du nuage, dans la zone susceptible de contenir la grêle. Il est doté d’une poche avec des sels hygroscopiques. Il est aussi équipé d’une puce qui permet de larguer les sels au bon endroit. Ainsi, on va produire de l’eau et augmenter la taille des gouttes d’eau et le nuage va diminuer de hauteur ".

Le sel en fait absorbe l'humidité et permet de transformer les grêlons en gouttes de pluie. Ce radar nouvelle génération peut prévoir un orage en temps réel dans un rayon de 30 km; C'est par SMS que l'agriculteur est prévenu.

Au Gaec du Pichat dans la Combe de Savoie, tous sont partants  depuis le lancement du dispositif fin mai et déjà près de 80 tirs; Mais l'efficacité à un coût 120 000 euros de matériel puis plus de 400 euros par tir.
 
Des ballons contre la grêle
Intervenants : Emmanuel Michaud salarié de l'association d'Etude et de Gestion des Risques Climatiques ,Images : association d'Etude et de Gestion des Risques Climatiques, Jérôme Donzal agriculteur, Equipe : Sophie Pellerin & Florine Ebbhah



 

Sur le même sujet

Patrick Revelli explique ses choix

Les + Lus