• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Savoie. La faune et la flore protégées sur la 19è étape du Tour de France par les jeunes d'un chantier d'insertion

Quatre jeunes des quartiers d'Albertville ont mis en place des panneaux d'information pour la protection de la faune et la flore dans le parc national de La Vanoise juste avant le passage du Tour de France / © Parc national de la Vanoise
Quatre jeunes des quartiers d'Albertville ont mis en place des panneaux d'information pour la protection de la faune et la flore dans le parc national de La Vanoise juste avant le passage du Tour de France / © Parc national de la Vanoise

Le 26 juillet 2019, la 19e étape du Tour de France a traversé le Parc national de la Vanoise, sur 6 km, lors de la montée au col de l'Iseran. Un site sensible où la faune et la flore sont protégés. Pour préserver la nature des jeunes en chantier d’insertion ont été mis à contribution.
 

Par France 3 Alpes avec communiqué


Le 26 juillet, la 19e étape du Tour de France, entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes, a traversé le Parc national de la Vanoise sur la section de la montée au col de l'Iseran, sur 6 km.
 

Une étape, stoppée par la grêle à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, qui restera dans les annales du Tour.

Une étape dont le souvenir restera gravé également dans la mémoire de quatre jeunes des quartiers d'Albertville.

Des jeunes de 16 et 17 ans, qui ont été mis à contribution, dans le cadre d'un chantier d'insertion, pour protéger la faune et la flore lors du passage des coureurs, de la caravane et des spectateurs du Tour.

A partir du 22 juillet, ils ont mis en place la signalétique directionnelle et les panneaux de sensibilisation du public au cœur du parc national, encadrés par deux éducateurs de la Mission Locale Jeunes d'Albertville et deux gardes-moniteurs du parc.
 
© Parc national de la Vanoise
© Parc national de la Vanoise

Ils ont aussi posé 1400 m linéaires de rubalise pour interdire l’accès aux espèces végétales vulnérables.

Une expérience très positive, comme le souligne Frédéric Chassande-Barrioz, président de l'association Les Bottes de 7 lieux: "La biodiversité et développement durable sont dans les gènes de l'association. Le chantier les a vraiment mis en contact avec la nature. Tous les quatre se sont sentis utiles pour la protéger et se sont beaucoup investis. Ils ont aussi découvert des métiers qu'ils ne connaissaient pas".
 
L'opération a été menée par la mission locale jeunes d'Albertville, l'association Les Bottes de 7 lieux, en partenariat avec le Parc national de la Vanoise. / © Parc de la Vanoise
L'opération a été menée par la mission locale jeunes d'Albertville, l'association Les Bottes de 7 lieux, en partenariat avec le Parc national de la Vanoise. / © Parc de la Vanoise

Le chantier du Tour de France 2019 s’est achevé pour ces jeunes le 27 juillet, au village du Tour à Albertville, où tous ont été invités par la société A.S.O. à assister au départ de la 20e étape Albertville/ Val Thorens. Une occasion unique de découvrir les coulisses de l'événement.
 

Il semble que ce travail de préparation a porté ses fruits. Les consignes ont été complètement respectées, tant par la caravane, qui est passée en silence, que par les hélicoptères qui ont scrupuleusement suivi le plan de vol et le public qui a respecté les zones interdites d’accès et a laissé quasiment zéro déchet.
 

Sur le même sujet

Jack Bauer au Festival The Green Escape à Craponne-sur-Arzon

Les + Lus