Savoie : la mosquée turque d'Albertville victime d'un incendie, l'origine criminelle suspectée

En plein coeur d'une polémique concernant l'implantation d'une école privée musulmane, la mosquée  turque d'Albertville a été victime d'un incendie lundi 3 mai dans la soirée. Les dégâts sont minimes, mais le responsable de la mosquée affirme que l'incendie serait volontaire.

Les locaux de la CIMG (Confédération islamique Millî Görüs) à Albertville.
Les locaux de la CIMG (Confédération islamique Millî Görüs) à Albertville.

Lundi 3 mai dans la soirée, un incendie s'est déclaré à la mosquée turque d'Albertville, en Savoie. Les flammes ont touché l'extérieur et les poubelles sans faire de gros dégâts, ni de victimes.

Mais sur sa page Facebook , le responsable de l'association qui gère cette mosquée, la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG), estime que l'origine de l'incendie serait criminelle. 

Un incendie certes modeste, qui intervient alors que la polémique fait rage autour du projet de cette association d'installer une école privée qui accueillerait près de 400 élèves. Le maire d'Albertville, Frédéric Burnier-Framboret, farouchement opposé à la construction de cette école, a été contraint à délivrer le permis de construire de cette école.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers