• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Savoie : la préfecture lance une alerte aux e-mails frauduleux à destination des entreprises

- Photo d'illustration - La préfecture de Savoie alerte sur l'envoie de faux courriels à destination des entreprises. / © GEORGES GOBET / AFP
- Photo d'illustration - La préfecture de Savoie alerte sur l'envoie de faux courriels à destination des entreprises. / © GEORGES GOBET / AFP

La préfecture de Savoie alerte sur l'envoi de faux courriels à destination des entreprises. Des personnes se font passer pour des agents de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l'emploi) et notammant de l'inspection du travail. 

Par Nathalie Rapuc

Ce lundi 4 mars, la préfecture de Savoie lance une alerte concernant des courriers internet frauduleux. Des personnes se font passer par mail pour des agents de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), et notamment de l’inspection du travail : plusieurs cas sont signalés dans toute la France dont certains d’entre eux en Auvergne-Rhône-Alpes, et même en Savoie.
 

Des entreprises de la région ont été destinataires de plusieurs courriels et relances émis depuis l’adresse «inspection@travail-direccte.fr» ou «direccte75.dgt@sdgt.fr», auxquels peuvent être joints un courrier faisant un rappel «d’obligations réglementaires 2018-Programme de prévention et de sécurité ERT» relatif à l’évaluation des risques et notamment à la prévention du risque électrique en entreprise.

Les entreprises ne doivent pas répondre à ces sollicitations.

Ces lettres et courriels sont des faux. Les services du ministère du travail ne sont pas à l’origine de ces envois. Il s’agit en réalité de pratiques abusives, avec usurpation du nom de la DIRECCTE et recours à des adresses inspirées de celles des Direccte, visant à soustraire des informations aux entreprises et à leur soutirer des sommes d’argent en règlement de demandes de mises en conformité ou d’amendes fictives.

Les entreprises qui seraient contactées sont invitées à le signaler à l’unité départementale de la DIRECCTE à l’adresse ara-ud73.direction@directe.gouv.fr .

 

Sur le même sujet

Malou, résistante ardéchoise

Les + Lus