Sécheresse: les mesures en vigueur en Rhône-Alpes

La chaleur persistante qui s'abat depuis fin juin sur notre région met à rude épreuve les cultures et les animaux. Les prairies se dessèchent et certaines cultures sont menacées. L'Ardèche est en alerte renforcée, ce qui interdit tout prélèvement hormis pour la santé, l'eau potable et la salubrité.

Le SDIS 01 se bat contre un feu de végétation. Le 17/07/2015
Le SDIS 01 se bat contre un feu de végétation. Le 17/07/2015 © SDIS 01
La canicule et le manque d'eau ont entraîné des mesures préfectorales pour lutter contre la sécheresse.
Le préfet de l'Ardèche a pris des mesures de restriction des usages de l'eau sur les bassins versants de quatre cours d'eau: la Cance, l'Ardèche, l'Eyrieux et le Doux. L'Etat a notamment décidé de placer ce dernier bassin versant en situation de "crise", ce qui implique des interdictions d'usage de l'eau pour les agriculteurs hormis sous certaines conditions dans les serres et pour l'abreuvage des animaux.


Vendredi 17 juillet, la préfecture du Rhône a annoncé la mise en place du niveau d’alerte sur les secteurs hydrographiques des monts du Beaujolais, des monts du Lyonnais et du massif du Pilat. «Les niveaux des cours d’eau sont bas pour la saison, la période de forte chaleur de ces derniers jours accentue cette baisse», explique dans un communiqué Michel Delpuech, le préfet du Rhône.

Dans la Drôme, la préfecture a rappelé les bonnes conduites à adopter vis-à-vis des animaux, insistant sur la nécessaire ventilation des bâtiments dans les élevages à forte densité comme les volailles ou les porcs. "Des cas de mortalité massive peuvent survenir à la suite d'une panne de ventilation et des poulaillers sont fréquemment signalés en surchauffe lors de tels épisodes, nécessitant un refroidissement par aspersion d'eau sur le toit du bâtiment", explique-t-elle.

La préfecture de l'Ain prend des mesures d'interdictions ldes feux d'artifices, lancements de fusées et spectacles pyrotechniques.
"De nombreux incendies de végétation, chaumes et prairies sont constatés depuis deux semaines, et particulièrement le 16 juillet où 300 hectares de prairie ont brûlé sur les communes de Saint-Maurice-de-Gourdans, Béligneux et Balan. Dans ce contexte, et dans le cadre de la situation de vigilance sécheresse, le préfet de l'Ain...demande à chacun de faire preuve d'une prudence et d'une vigilance toutes
particulières au vu du risque d'incendie qui existe et qui est fortement accru en raison de la situation météorologique actuelle."


Les incendies se multiplient
Les champs et les sous-bois sont archi-secs et des dizaines de feux ont été recensés en Rhône-Alpes, ces derniers jours, ce qui est plutôt rare dans cette partie du pays. Beaucoup sont partis de champs de blé en cours de moissonnage.
Dans ces conditions, les moissons se font au pas de charge sous haute surveillance. Les récoltes, sont très hétérogènes. Les prairies sont "cramées" et les cultures de maïs, encore en plein développement végétal, sont menacées.

La vigne commence à souffrir
Dans le Beaujolais, la vigne pourtant résistante à la chaleur commence à souffrir. Mais avec un taux de sucre rarement atteint dans les grappes, le millésime pourrait sortir de l'ordinaire.

La sécheresse n'est pas si rare dans notre région, même si les deux derniers étés ont été très arrosés, en revanche, ce qui est inhabituel, c'est sa précocité dans la saison.
durée de la vidéo: 01 min 47
Agriculture: Sécheresse préoccupante

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse agriculture économie météo