• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le véhicule à hydrogène made in Isère

Le réservoir du véhicule à hydrogène se remplit à la pompe. Et c'est à Sassenage en Isère qu'on les fabrique. Une technologie locale qui essaime dans le monde entier.

Par Jean-Christophe Pain

Le véhicule à hydrogène à la française, c'est une voiture électrique qui fonctionne avec une batterie classique et une pile à combustible. Un modèle hybride conçu pour fonctionner à l'échelle d'une agglomération.

Préparées par une start-up grenobloise, une vingtaine de ces voitures circule en silence dans l'agglomération depuis quelques mois, ne rejetant que de l'eau.
Cette petite flotte sert de base au déploiement de toute une filière... de la conception des véhicules à la mise en place de stations de recharge en hydrogène.

Explications Cédric Picaud et Christelle Nicolas
Le véhicule à hydrogène
Intervenants : Bertrand Joubert directeur commercial grands comptes - Symbio FCell, Pascal Mauberger Président de l'association française pour l'hydrogène et les piles à combustible, Francis Eynard chef de projet - Air Liquide, Xavier Pontone directeur général Air Liquide Advanced Business

Les fameuses stations à hydrogène mises au point à Sassenage en Isère ressemblent à une pompe à essence classique, les odeurs et les fluides en moins, et l'intelligence en plus. Le remplissage automatisé dure entre trois et cinq minutes. Une technologie locale qui s'exporte déjà dans le monde entier.

Mais 97 % de la production mondiale d'hydrogène se fait grâce au méthane et dégage du carbone. Les ingénieurs isérois mettent déjà au point des stations capables de fabriquer de l'hydrogène grâce à l'énergie solaire ou éolienne et au bio-méthane. Une innovation qui rendra cette source d'énergie inépuisable totalement propre.


Sur le même sujet

Une station de recherche sur la foudre à Saint-Privat-d'Allier (43)

Les + Lus