Cet article date de plus de 4 ans

Les vignes bientôt de retour sur les flancs de la Bastille à Grenoble

Autrefois, les vignobles recouvraient la colline de la Bastille. Une image que le restaurateur  "Chez le Pèr'Gras" voudrait bien ressusciter. Il a décidé de replanter de vignes les pentes emblématiques grenobloises.

© France 3 Alpes
Le Pèr’Gras, bien connu des Grenoblois, est un restaurant gastronomique perché au sommet de la Bastille. Sa terrasse domine la ville et ses environs.

L’établissement existe depuis 120 ans. A l’époque, la table est renommée chez les ouvriers des carrières Vicat et les militaires du fort. On y consomme les produits de la ferme et celui des vignobles qui recouvrent la colline. 5 hectares qui produisent jusqu’à 60.000 bouteilles dans les années 50.


Faire renaître le paysage du passé

Le vignoble a disparu il y a un peu plus de 40 ans, depuis, la nature a repris ses droits.
Mais Laurent Gras, restaurateur 5è du nom, s’est lancé un défi : faire renaître le paysage du passé.

« L’idée, c’est de faire un vignoble carte postale au même titre que les bulles de Grenoble. Ca aura un intérêt touristique. Elles vont participer à l’embellissement de la colline ».

Première bouteille du vin de la Bastille en ... 2018

Mais avant de pouvoir boire le vin de la Bastille il va falloir se montrer patient.
Il faut d’abord défricher 4 hectares de forêts et de broussailles. Les premiers pieds de vigne seront plantés en mars 2018. La première récolte n’aura pas lieu avant 2021.

Reportage Joëlle Céroni, Gilles Ragris, Eric Collier et Lisa Bouchaud
durée de la vidéo: 01 min 58
Des vignes à la Bastille

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie