La rentrée 2012 en Franche-Comté : premières rencontres. Et première manifestation

La rentrée scolaire en 2012 / © France 3 Franche-Comté
La rentrée scolaire en 2012 / © France 3 Franche-Comté

Des jeunes collégiens un peu émus d'être dans le grand bain. Une professeure stagiaire qui découvre les premiers élèves de sa vie. Et des parents remontés qui manifestent contre des classes surchargées. C'est la rentrée quoi !

Par Clément Jeannin

Certains chocolats chauds devaient avoir un drôle de goût ce matin. Il y avait des nouveaux cartables certainement un peu lourds à porter sur la route. Et la main de maman et/ou papa qu'on lâche au dernier moment, parce qu'il faut bien y aller. 217 913 élèves comtois étaient en classe aujourd'hui.

Les années Collège


Dans le collège de Beaume les Dames, ils étaient près de 120 élèves à rentrer en  6ème et découvrir la cour des grands. Sous les yeux de Laurent Ducrozet et Sylvain Velluet.
Rentrée 2012 à Beaume Les Dames

Maîtresse, oh ma maîtresse


Côté enseignants, ils seront 15 131 à officier dans l'Académie. 10 professeurs des écoles et 5 professeurs du second degré ont été ajouté. Une nouveauté : la création d'assistants de prévention et de sécurité, qui travailleront dans les établissements sensibles.

A l'école primaire de Dannemarie-sur-Crête, Charline, 23 ans, a vécu comme tous les autres professeurs stagiaires, sa première rentrée. Rentrée suivie pour nous par Jérémy Chevreuil et Jean-Luc Gantner.
la rentrée de charline

La Lutte des Classes. De maternelle

 

A Besançon, devant les grilles de l'école maternelle de Champrond, la rentrée a été plus tendue.

Des parents d'élèves devant leur école de Besançon / © Aude Sillans
Des parents d'élèves devant leur école de Besançon / © Aude Sillans


Une quarantaine de parents d'élèves ont manifesté ce matin devant l'école maternelle de Champrond à Besançon. Ils dénoncent des classes surchargées et espèrent l'ouverture d'une quatrième classe. Une réunion sur la carte scolaire doit se tenir jeudii après-midi à l'inspection académique pour décider l'attribution de postes supplémentaires. La situation est identique dans plusieurs maternelles de la région. Le nombre d'enfants monte jusqu'à 36 dans certains établissements





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus