Morteau (25) : Pequignet se redresse

D'ici quelques jours, le tribunal de commerce de Besançon signera la fin du redressement judiciaire de la manufacture Péquignet pronnoncé en avril dernier. 

.Une excellente nouvelle pour l'entreprise qui s'était lancée il y a six ans dans la création du mouvement Calibre royale devenant ainsi l'unique manufacture française depuis LIP.Mais faute de moyens financiers suffisant, l'aventure s'était soldée par un dépôt de bilan. En juillet dernier, deux nouveaux actionnaires ont investi dans l'entreprise et redressé la barre. Ces passionnés d'horlogerie ont repris la même équipe, l'emploi de la cinquantaine de salariés a été ainsi conservé. Les deux investisseurs ont choisi cette marque car elle était française et parce que c'était une manufacture.

Avec Didier Leibendgut, président du conseil de surveillance Pequignet Manufacture et Laurent Katz, président du directoire Pequignet Manufacture.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité