Cet article date de plus de 8 ans

Christophe Lebrun et Frédérique Laurent reviennent de leur marathon de métal en Bolivie

Second Chapitre de leur "Grand Chelem Marathon", Christophe Lebrun et Frédérique Laurent reviennent de Bolivie où ils sont allés courir un marathon (42km195)sur le désert de sel d'Uyuni, à près de 4000 mètres d'altitude.
Frédérique Laurent et Christophe Lebrun sur le désert salé du Salar d’Uyuni, en Bolivie, fin Octobre.
Frédérique Laurent et Christophe Lebrun sur le désert salé du Salar d’Uyuni, en Bolivie, fin Octobre. © Grand Chelem Marathon
Après le feu, le métal
Christophe et Dominique ont déjà effectué un marathon sur les volcans en activité de l'île Vuanatu en Août dernier.
Pour le second chapitre de leur "Grand Chelem Marathon", ils sont allés courir la distance d'un marathon sur le désert salé des plateaux de la Bolivie, aux confins de l'Altiplano.
Les éléments tels que des nitrates et chlorures de sodium, de potassium, de magnésium, d’iode, de lithium composent le désert blanc du Salar d'Uyuni.


Un nouvel exploit physique
Afin de pouvoir s'acclimater au manque d'oxygène de haute altitude, ils auront passé 10 jours entre 3600 et 4800m.
Leur équipement de course doit permettre de faire face aux conditions particulières de ce marathon : un effort continu et intense sous hypoxie (raréfaction de l’oxygène), un froid possible lié à l’altitude et une réverbération intense due à la blancheur immaculée du désert de sel.
Par sécurité, ils emporteront un caisson hyperbare en cas de mal aigu des montagnes.

Courir pour les enfants d"A Chacun son Everest"
Ce qui les fait courir, c'est avant tout pour récupérer des fonds pour l'association "A Chacun son Everest"
Cette association permet à des enfants atteints de leucémie ou de cancer de les aider à combattre leur maladie. Le parallèle est fait entre le combat contre la maladie et l'ascension d'un sommet : les enfants, en fonction de leur état, se voient prescrire des stages d'alpinisme à Chamonix.

Christophe et Frédérique se sont protégés de la réverbération très forte du soleil sur l'étendue désertique
Christophe et Frédérique se sont protégés de la réverbération très forte du soleil sur l'étendue désertique © Grand Chelem Marathon
Le désert salé d'Uyuni est le plus vaste désert et le plus haut au monde
Le désert salé d'Uyuni est le plus vaste désert et le plus haut au monde © Grand Chelem Marathon
Le salar d'Uyuni est la plus grande réserve de lithium au monde
Le salar d'Uyuni est la plus grande réserve de lithium au monde © Grand Chelem Marathon
Près de la Cordillère des Andes, un véritable désert blanc à près de 4000 mètres d’altitude, composé de nitrates et chlorures de sodium, de potassium, de magnésium, d’iode, de lithium
Près de la Cordillère des Andes, un véritable désert blanc à près de 4000 mètres d’altitude, composé de nitrates et chlorures de sodium, de potassium, de magnésium, d’iode, de lithium © Grand Chelem Marathon

 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport vie associative