Cet article date de plus de 8 ans

Bourgogne : les opposants au mariage gay vont manifester à Paris

Des milliers de Bourguignons vont manifester dimanche 13 janvier 2013 à Paris contre le mariage homosexuel à l'appel du collectif la "Manif pour tous". Le mouvement est soutenu par l'église catholique et par la droite.
7 autobus ont quitté Auxerre dimanche matin, au lieu des 3 prévus au départ.
7 autobus ont quitté Auxerre dimanche matin, au lieu des 3 prévus au départ.
L'examen du projet de loi sur le "mariage pour tous" va débuter mardi 15 janvier à la commission des lois de l'Assemblée. Le texte sera ensuite discuté dans l'hémicycle à partir du 29 janvier. Ce projet gouvernemental suscite une vive opposition. Après plusieurs semaines marquées par la distribution de tracts et le collage d'affiches, la mobilisation ne faiblit pas. Cette fois, élus, membres d'associations ou simples citoyens opposés au mariage homosexuel vont aller manifester en masse à la capitale.

La Bourgogne n'échappe pas à ce mouvement qui touche toute la France. Dans un communiqué, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a encouragé "les personnes qui le peuvent à se joindre à la manifestation parisienne du 13 janvier, pour faire entendre la voix de la raison et de la cohésion sociale, tragiquement mise à mal par un projet qui dénature le mariage humain".

Selon les responsables de la Manif pour tous en Bourgogne,  7 000 Bourguignons devraient monter à Paris, avec des départs prévus dès 5h30 depuis 23 villes de la région. Certains manifestants viendront en voiture, d'autres prendront le train ou un des 50 cars spécialement affrétés. Ainsi, 7 autobus ont quitté Auxerre dimanche matin, au lieu des 3 prévus au départ. Il a fallu affréter de nouveaux cars en urgence.

Pour la Bourgogne, le rendez-vous est fixé place d'Italie, dès 12h. Les cortèges se dirigeront vers le Champ de Mars que les premiers manifestants devraient atteindre vers 15h30. Le rassemblement devrait se terminer vers 18h par un grand spectacle.



Au plan national, les organisateurs de la Manif pour tous espèrent réunir plusieurs centaines de milliers de participants pour ce rassemblement qui s'annonce comme l'un des plus importants, à droite, depuis la manifestation pour l'école libre qui avait réuni de 850.000 à 1,5 million de personnes à Paris en 1984. La police attend de 150 000 à 300 000 personnes et six stations de métro seront fermées aux départs et à l'arrivée des cortèges.

Outre les groupes, les organisateurs tablent également sur la venue de nombreux manifestants à titre individuel. Des solutions d'hébergement chez l'habitant à Paris ou en banlieue leur sont proposées, ainsi qu'un "kit du participant" où banderoles et slogans ont été soigneusement répertoriés.

De son côté, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, a affirmé que le gouvernement maintiendrait le projet de loi, dont l'examen parlementaire commencera mardi 29 janvier, quelle que soit l'ampleur de la manifestation, excluant également l'organisation d'un référendum.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mariage pour tous société