La Bourgogne connaît le mois de janvier le moins ensoleillé depuis 60 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Tous les records sont battus : il n'a jamais fait aussi gris en janvier depuis que les relevés d'ensoleillement ont été créés dans les années 1950. C'est à Auxerre, Dijon et Nevers que le soleil s'est fait le plus rare. Mâcon s'en sort à peine mieux.


En ce moment, il vaut mieux habiter dans le sud de la Saône-et-Loire. Mais, même là, la grisaille domine, précise David Aubin, prévisionniste à Météo France. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : du 1er au 29 janvier 2013, l'ensoleillement aurait dû être d'environ 60 heures. En fait, les stations météorologiques n'ont relevé que :
  • 9h à Auxerre
  • 11h30 à Dijon
  • 25h à Nevers
  • 32h à Mâcon
Nos voisins de la Franche-Comté ne font pas mieux : il y a eu seulement 20h de soleil à Besançon.

Il va falloir s'armer de patience ou investir dans une lampe de luminothérapie, car la situation ne va pas s'améliorer d'ici le week-end. A part quelques éclaircies, le ciel restera nuageux et il vaut mieux garder son parapluie à portée de main. Le retour durable du bleu dans le ciel n'est pas prévu avant le début de la semaine prochaine, dit Météo France.