Guy Roux : "L'AJ Auxerre ne jouera jamais en National"

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
Guy Roux, l'ancien entraîneur de l'AJA
Guy Roux, l'ancien entraîneur de l'AJA

L'ancien entraîneur de l'AJA se dit confiant dans l'avenir du club de football auxerrois confronté à de graves problèmes financiers. Il l'a dit à France 3 Bourgogne jeudi 14 mars 2013.

Guy Roux compte sur l'arrivée d'investisseurs extérieurs - d'anciens joueurs de l'AJA – pour apporter du capital au club en difficulté. Nathalie Baffert et Claude Heudes l'ont rencontré. Voici un aperçu de son analyse de la situation en attendant son interview de ce soir.

Tout est parti de Jean-Alain Boumsong

Tout est parti de Jean-Alain Boumsong. Cet ancien joueur de l'AJA, qui évolue aujourd'hui en Grèce au Panathinaïkos, a dit "je suis prêt à aider le club, à amener des copains". Pour le moment, "on en est là", dit Guy Roux.

L'AJA n'a pas un franc de dette

"L'AJA est une société qui n'a pas un franc de dette, qui a un patrimoine de 20 hectares bâtis, ce qui correspond à peu près à 20 millions d'euros et pas un sou d'emprûnt. Donc c'est une société en bonne santé. Le problème, c'est qu'il faut encore diminuer le budget. On est un peu dans le problème de la France. Pour diminuer le budget, il faut d'une part dépenser moins, c'est-à-dire se séparer encore de quelques gros contrats et puis avoir un capital extérieur. Pour créer ce capital extérieur il y a deux moyens : l'emprunt ou l'arrivée d'investisseurs."

Il faudrait que les joueurs deviennent propriétaires du club

"L'idée de Jean-Alain Boumsong est généreuse. Elle est intelligente, Boumsong est l'un des joueurs ayant fait le plus d'études parmi les joueurs que nous avons eu et ce n'est pas étonnant que ça parte de lui. Bien sûr que c'est intéressant. Le rêve idéal, ce serait que les joueurs génèrent suffisamment de capital pour devenir propriétaires du club. Parce que le club de football professionnel ne pourra pas rester longtemps le club d'un patronage d'une association."

Cantona ou Boli sont-ils aussi partants ?

Je pense qu'il viendrait tous s'il y en a un qui prend l'initiative. Il faut savoir de quelle manière ils doivent apporter de l'argent : sous forme de prêts, de capital, mettre de l'argent sur le compte courant de la société… Tout ça, c'est les techniciens financiers entourant le club qui doivent le dire."

"L'AJA ne jouera jamais en National, sauf si elle descend en division d'honneur et qu'elle remonte un par un les escaliers", estime Guy Roux.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.