Fed Cup à Besançon: les filles à la fête

Elles s'en souviendront les filles de l'équipe de France de ce séjour dans la capitale comtoise ! En battant le Kazakhstan 3 à 1, Marion Bartoli et Alizé Cornet permettent aux bleues de se maintenir dans le Groupe Mondial 2. Plus important: un groupe prometteur est peut-être né en Franche-Comté

Marion Bartoli, Amélie Mauresmo et les deux autres jeunes joueuses de l'Equipe de France entourent Alizé Cornet qui vient d'apporter le point décisif.
Marion Bartoli, Amélie Mauresmo et les deux autres jeunes joueuses de l'Equipe de France entourent Alizé Cornet qui vient d'apporter le point décisif. © Image France 4
La France s'est maintenue dans le groupe mondial II de Fed Cup en battant le Kazakhstan 3 à 1, après la victoire d'Alizé Cornet face à Ksenia Pervak 6-3, 6-1, ce dimanche à Besançon. 

Les filles de la capitaine Amélie Mauresmo auront pu compter sur un public bisontin mobilisé, plus de 3000 spectateurs dans le Palais des Sports

Marion Bartoli avait donné l'avantage à la France (2-1) en remportant le premier simple de la journée face à Yaroslava Shvedova 6-4, 6-3. La veille, elle avait apporté un premier point en battant Galina Voskoboeva.

La France sauve ainsi sa place dans le groupe mondial II, où elle était descendue pour la première fois de son histoire en 2011. Son objectif est désormais de remonter dans le groupe mondial I en 2014.

Cornet est parvenue à évacuer la pression pour maîtriser le quatrième simple de bout en bout, en menant toujours au score devant Pervak (108e mondiale). La Française, 33e joueuse mondiale, relève ainsi la tête en Fed Cup, une compétition où elle n'avait jusqu'à présent remporté qu'un seul simple sur dix disputés. Elle n'avait rien pu faire samedi face aux frappes puissantes de Shvedova (37e).

Pour clore la journée de dimanche, un double sans enjeu devait opposer la paire française, composée de Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, à Sesil Karatantcheva et Galina Voskoboeva.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis