Journée de prévention de l'AVC : à quoi le reconnaît-on et comment faut-il réagir ?

La Journée européenne de prévention des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) a lieu mardi 14 mai 2013. En  Bourgogne, la prise en charge et la prévention de ce problème de santé, qui touche de plus en plus de jeunes, est exemplaire.

En cas d'AVC, il faut agir vite, car 1 minute perdue = 2 millions de neurones détruits
En cas d'AVC, il faut agir vite, car 1 minute perdue = 2 millions de neurones détruits

AVC comme Agir Vite pour le Cerveau

La Journée européenne de prévention des AVC a pour but de sensibiliser le public aux symptômes d'alerte. Le principal message tient en trois lettres : AVC comme Agir Vite pour le Cerveau, autrement dit il faut appeler immédiatement le 15.

La formule "Réagir VITE" résume les principaux symptômes d’alerte de l’AVC :Même si les troubles disparaissent en quelques minutes, ils signifient qu'une des artères qui alimentent le cerveau s'est rompue ou s'est bouchée. Dans ce cas, le cerveau n'est plus correctement irrigué et ses cellules meurent. Or, les spécialistes peuvent stopper ce processus si on agit vite. 

A noter que les plus jeunes ne sont pas épargnés : entre 500 et 1 000 enfants âgés de 0 à 16 ans sont touchés par un AVC chaque année en France, indique l'association AVC de l'enfant.



Le réseau Bourgogne AVC

Le réseau Bourgogne AVC a été créé en 2003 par le CHU de Dijon. Les résultats obtenus sont donnés en exemple au plan national. Le dispositif mis en place consiste en un maillage du territoire, basé sur une dizaine de centres hospitaliers habilités à recevoir les personnes victimes d'AVC. Le développement de la télémédecine contribue aussi améliorer la prise en charge de ces situations d’urgence.

Les AVC ne touchent pas uniquement les personnes âgées, rappelle le professeur Maurice Giroud, chef du service de neurologie du CHU de Dijon. En effet, de plus en plus de jeunes sont concernés par ce problème : c'est le cas notamment de ceux qui consomment une grande quantité de cannabis. On note aussi un nombre conséquent d'AVC chez des jeunes femmes, qui cumulent tabagisme et prise de pillules contraceptives. 

6 500 Bourguignons sont touchés par un AVC chaque année. Pour toute la France, le chiffre s'élève à 155 000 personnes, cela correspond à un AVC toutes les 4 minutes. Au total, 62 000 vont en mourir. L’hypertension artérielle est le principal facteur de risque des AVC : 10 millions de personnes sont hypertendues en France, mais 50% des hypertendus ignorent qu'ils le sont.



Réunion d'information sur l'AVC mercredi 15 mai à Dijon

Une conférence est organisée par l'association France AVC 21, à 15h, salle Camille Claudel, rue Camille Claudel, aux Grésilles, à côté de la médiathèque des Grésilles. Cette réunion d'information, qui est ouverte à tous, est animée par le professeur Maurice Giroud, chef du service de neurologie du CHU de Dijon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé