Cet article date de plus de 8 ans

Un réseau soupçonné de vols de métaux en Bourgogne vient d'être démantelé en Lorraine

Une vaste opération de police et de gendarmerie a mené à l'interpellation mardi matin 11 juin en Lorraine, d'une vingtaine de personnes soupçonnées d'avoir volé plusieurs centaines de tonnes de métaux depuis l'été dernier. Les vols avaient notamment eu lieu en Bourgogne.
Deux cents gendarmes et policiers mobilisés en Meurthe-et-Moselle et dans la Meuse, le 11 juin 2013
Deux cents gendarmes et policiers mobilisés en Meurthe-et-Moselle et dans la Meuse, le 11 juin 2013
Ces personnes ont été interpellées en Meurthe-et-Moselle et dans la Meuse. Elles sont "sont suspectées d'avoir commis une soixantaine de vols de métaux, dans des quantités extrêmement importantes, principalement dans des entreprises et déchetteries", a expliqué le vice-procureur de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy, Rémi Coutin.

Ces personnes sont de nationalité roumaine, "à priori en situation régulière". Les vols "concernaient de la fonte, de la ferraille, de l'inox, de l'acier, du cuivre ou du laiton". Ils ont eu lieu dans toute la Lorraine, ainsi qu'en Bourgogne, dans le secteur de Dijon.

L'opération du mardi 11 juin 2013, avec deux cents policiers et gendarmes, a été menée conjointement par la gendarmerie de Metz, le SRPJ de Nancy, la direction inter-régionale de la police judiciaire de Dijon et l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante.

Les interpellations ont notamment eu lieu en Meurthe-et-Moselle, à Pompey (agglomération de Nancy) ainsi qu'à Lunéville. Une information judiciaire avait été ouverte en janvier par une juge d'instruction de la JIRS, Valérie Rossburger.

Reportage France 3 Lorraine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice