Yonne : une nouvelle unité de méthanisation va voir le jour

La méthanisation agricole est un procédé qui permet de produire de la chaleur, de l’électricité et de l'engrais naturel à partir de déchets (des effluents d’élevage principalement).
La méthanisation agricole est un procédé qui permet de produire de la chaleur, de l’électricité et de l'engrais naturel à partir de déchets (des effluents d’élevage principalement).

Une unité de méthanisation ou biogaz s'installe à Provency, dans l'Yonne. Elle est financée par la société Méthanor, mais les 3 agriculteurs porteurs du projet resteront majoritaires au capital.

Par B.L.


La méthanisation agricole est un procédé qui permet de produire de la chaleur, de l’électricité et de l'engrais naturel à partir de déchets (des effluents d’élevage principalement). Un certain nombre d'installations ont déjà été créées en Bourgogne, dont une à l'abbaye bénédictine de la Pierre qui Vire est située sur la commune de Saint-Léger-Vauban, dans l’Yonne.

Cette fois, c'est la société Méthanor qui annonce un investissement de 542 000 euros dans une unité de méthanisation agricole A.E.D basée à Provency dans l’Yonne. "L’investissement total - qui se monte à plus de 4 millions d'euros - est financé en partie par emprunt bancaire", indique Méthanor. La famille Dondaine, originaire d'Athie, est à l'origine de ce projet dont on parle depuis plusieurs mois. L'installation suscite, en effet, l'inquiétude de certains riverains. 

Les nombreux avantages de la méthanisation

L'électricité produite sera revendue à EDF dans le cadre des objectifs du Grenelle de l'environnement. Elle bénéficiera de tarifs de rachat garantis pendant 15 ans, précise la société.
Par ailleurs, la chaleur produite par le cogénérateur sera utilisée pour chauffer 7 habitations principales, deux poulaillers de 2 000 m2 et sécher le digestat. Le digestat sera utilisé sous forme de compost et d'engrais naturel, ce qui permettra ainsi l'économie de 180 tonnes d'engrais chimiques par an.
Au total, près de 10 000 tonnes de déchets agricoles seront retraités chaque année (fumier de volailles et de bovins, résidus de céréales, tontes de pelouses, bio-déchets…). Cela permetta une économie de gaz à effet de serre équivalente à la pollution annuelle de 800 véhicules de tourisme.

Enfin, l'unité générera un emploi direct et une estimation de dix emplois indirects, assure Méthanor. Cette société s'est spécialisée dans le financement des unités de méthanisation agricole et de valorisation du biogaz produit par ce biais.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus