• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mâcon (71) : la barre des grandes Perrières a implosé

Un nuage de poussière, après l'implosion de la barre à Mâcon
Un nuage de poussière, après l'implosion de la barre à Mâcon

A l'heure prévue, 10H50 dimanche 30 juin, la barre des grandes Perrières a disparu du paysage mâconnais, cinquante ans après sa construction. En quelques secondes, l'immeuble a implosé.

Par C.R.


Dès 6H le dimanche 30 juin 2013, un escadron de gendarmerie mobile était sur place, dans le quartier Marbé, pour sécuriser le périmètre, 200 mètres autour des Perrières. Peu après, un plan de circulation était mis en oeuvre et 1 200 habitants évacués comme prévu par mesure de sécurité.

A 10H, les Mâconnais qui voulaient assister à l'implosion, pouvaient entrer sur l'aire d'accueil spécialement mise en place.

DMCloud:82809
Démolition de la barre

Après l'implosion à 10H50, un "Memory Cube" a été inauguré, un pique-nique était prévu, ainsi que de nombreuses animations pour les enfants.

Cette démolition concerne 190 logements, dont 39 ont été préalablement déconstruits par niveau, pour séparer le centre commercial, de la partie à imploser. L'implosion est la dernière prévue dans le cadre du programme de rénovation urbaine du Grand Marbé, soutenu par l'agence nationale, l'ANRU. La convention date de janvier 2008, elle prévoyait 112 millions d'euros de travaux et d'études.

Reportage : N.Muzy, R.Ho-a-Chuck, P.Sabatier
 Avec : Mickaël Jouet, artificier
           Christophe Badet, chargé de l'évacuation

DMCloud:82959
Fin des grandes Perrières

Il faudra deux mois pour faire place nette et évacuer tous les gravats. Puis quatre petits immeubles seront construits à la place de la barre des grandes Perrières,

Réactions des habitants, recueillies par C.Tarrisse et C.Gaillard
  Avec : Odette, ex-habitante des Perrières
             Yannick Vaysse, habitant des Perrières pendant plus de 20 ans
             Madeleine, habitante de Marbé

DMCloud:82931
L'émotion des habitants

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus