Guillaume Larrivé : les déclarations de Fillon sur Sarkozy ne sont “ni élégantes ni habiles”

Guillaume Larrivé, député UMP de la 1re circonscription de l'Yonne
Guillaume Larrivé, député UMP de la 1re circonscription de l'Yonne

Les déclarations de François Fillon sur l'ancien président Nicolas Sarkozy ne sont "ni élégantes, ni habiles" et "la politique ne doit pas être une sorte de psychanalyse publique" estime Guillaume Larrivé, député UMP de la 1re circonscription de l'Yonne.

Par B.L. avec l'AFP

"François Fillon ne doit pas prendre ses désirs pour des réalités"

"L’affichage des états d'âme n'a guère d'intérêt", a précisé le secrétaire national de l'UMP, qui était l’invité de RCJ (radio de la communauté juive à Paris) dimanche 13 octobre 2013. "Je vais même aller au-delà, on a parfois l'impression que François Fillon reproche au président Sarkozy de l'avoir nommé Premier ministre et même de l'avoir maintenu à Matignon", a-t-il ajouté.

"François Fillon ne doit pas prendre ses désirs pour des réalités. Il y a une vérité dans notre pays, au sein du peuple de droite et, au-delà, au sein du peuple français, c'est qu'il y a une attente. Nicolas Sarkozy est très nettement au-dessus du lot parce qu'il a l'expérience du chef d'Etat qu'il a été pendant cinq et parceque les Français savent qu'il reste à leur service", a-t-il ajouté.

Une compétition Fillon-Sarkozy

François Fillon s'était déclaré dimanche dernier "de facto en compétition" avec Nicolas Sarkozy dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017. Un peu plus tard, il avait ajouté qu'il était "le mieux placé, aujourd'hui" pour cette élection.

Selon un sondage BVA publié samedi 12 octobre 2013 , une majorité de Français (49%) jugent que Nicolas Sarkozy est "plus capable de remporter l'élection présidentielle de 2017" que François Fillon (40%). Le score de l'ex-président atteint 70% parmi les sympathisants UMP (28% pour Fillon).

"L'imposture de Marine Le Pen"

Guillaume Larrivé a aussi parlé de "l'imposture de Marine Le Pen", qui "essaie en réalité de surfer sur les mécontentements, les inquiétudes, les préoccupations" des Français. "C'est une imposture parce que les réponses que propose Mme Le Pen conduiraient véritablement le pays à la catastrophe". Les Français voient bien que le gouvernement actuel n'est guère efficace (...) Aujourd'hui, le plus grand carburant du FN, c'est la gauche, ce sont les déçus de la gauche", a ajouté M. Larrivé. 

"Notre défi, c'est de dire aux Français: "Si vous votez Le Pen, vous allez véritablement entrer dans une impasse. " On voit bien sur les questions de fonds qu'elle n'apporte pas de réponse", a-t-il dit, citant les exemples de l'euro - ce serait "une catastrophe financière hallucinante" d'en sortir comme elle le propose - ou "la retraite à 60 ans".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus