Cet article date de plus de 7 ans

Passage à l'heure d'hiver : piétons, faites attention en traversant !

C'est surprenant : Les piétons sont plus souvent victimes d'accident au moment du passage à l'heure d'hiver. Alors demain, soyez vigilants !  
Entre chien et loup, les piétons sont moins visibles par les automobilistes.
Entre chien et loup, les piétons sont moins visibles par les automobilistes.
D'après la sécurité routière, le passage à l'heure d'hiver est "traditionnellement marqué par une sur-accidentalité routière des piétons (8h-10h) et au crépuscule (17h-19h) c'est à dire au moment du passage du jour à la nuit et inversement.
Voici l'explication avancée par la Sécurité routière : 

L’heure d’hiver accroît la période d’obscurité aux heures de pointe, heures auxquelles les usagers de la route sont les plus nombreux et les plus fatigués. Selon l’ONISR, le sur-risque lié à l’heure d’hiver fait vraisemblablement plusieurs dizaines de personnes tuées supplémentaires, essentiellement les usagers à faible visibilité nocturne. Cet effet négatif ne se réduit pas aux quelques jours suivants ce changement, mais se dissipe progressivement au cours de la période hivernale.
En 2012, 36% de la mortalité piétonne (174 personnes) survient entre novembre et janvier.


ONISR : L'observatoire national interministériel de la sécurité routière 

P
ar précaution, la sécurité routière nous recommande de porter des vêtements clairs quand nous sommes piétons ou cyclistes et de rouler avec vigilance quand nous sommes au volant ( vitres sèches et désembuées et en s'écartant des trottoirs)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation