Coupe de France : Auxerre ira chez le Petit Poucet, Marcq-en-Baroeul, Dijon ira à Aubagne (CFA2) en 1/32èmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Tarrisse
© France 3 Champagne-Ardenne

C'est ce lundi 9 décembre 2013 que le tirage au sort des 1/32èmes de finale de la Coupe de France a été effectué. Deux clubs de la région sont concernés : DIjon FCO et AJ Auxerre.

L'AJ Auxerre a tiré le Petit Poucet nordiste, Marcq-en-Baroeul, 6 divisions d'écart, de quoi voir venir... L'adversaire de l'AJA est tout "heureux de tirer un club mythique, on voulait affronter un club professionnel. On essaiera de défendre haut les couleurs de notre club". Tirage clément mais méfiance pour les Icaunais qui avaient eu toutes les peines à venir à bout d'une équipe d'Excellence au septième tour...

Pour Dijon FCO, ce sera un voyage dans le Sud à Aubagne, un club de CFA 2, soit 3 divisions d'écart. Les Dijonnais ont aussi été épargnés par le sort.

Le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France  marqué  par l’entrée en lice des vingt clubs de Ligue 1, s'est déroulé ce le lundi 9 décembre à  à l’Opéra de Clermont-Ferrand.

Ce sont le rugbyman international clermontois, Aurélien Rougerie, le cycliste Romain  Bardet, l'entraineur clermontois Régis Brouard et le Girondin Marius Trésor qui feront office de "mains innocentes".

Deux clubs de la région (DFCO et AJA) sont encore en course après leur qualification ce week-end, respectivement à Fabregues et face à Nancy. En plus des 20 clubs de L1 directement qualifiés pour ce tour, 10 clubs de L2 sont encore en course, 4 de National, 16 de CFA, 7 de CFA2, 4 de Division d'Honneur, 1 de Division d'Honneur Régional, 1 de District et le Petit Poucet, Marcq-en-Baroeul qui évolue en Promotion d'Honneur le 9ème échelon du foot français.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.