Dijon : des “Petits Plats” qui ont un grand avenir dans les hôtels du monde entier

Jérôme Meunier et son fils Hugo ont mis au point un concept de plats cuisinés disponibles 24h sur 24 pour les clients des hôtels.
Jérôme Meunier et son fils Hugo ont mis au point un concept de plats cuisinés disponibles 24h sur 24 pour les clients des hôtels.

L'entreprise dijonnaise "Petits Plats" a obtenu le prix de la meilleure innovation hôtelière de l'année. Cette société a mis au point un concept de plats cuisinés disponibles 24h sur 24 pour les clients des hôtels.

Par B.L.


Jérôme Meunier et son fils Hugo sont souvent arrivés dans les hôtels après l’heure de fermeture du restaurant et se sont retrouvés dans l’impossibilité de casser la croûte. C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée de créer des plats cuisinés en bocaux à réchauffer avec un appareil vapeur. Leur système est aujourd’hui breveté dans 44 pays. Il séduit de plus en plus d’établissements hôteliers, notamment ceux qui ne possèdent pas de restaurant. 

La carte proposée est plutôt haut de gamme : on y trouve des soupes, des plats traditionnels (tortellinis frais aux légumes, choucroute d’Alsace, blanquette de veau, bœuf bourguignon, etc) et des desserts.
Les produits stérilisés sont présentés dans des bocaux en verre équipés d’une puce électronique (RFID). Celle-ci contient notamment le nom du plat, le temps de chauffe, la date limite d’utilisation. Il suffit de poser le plat dans un appareil vapeur équipé d’un lecteur d’identification : celui-ci reconnaît aussitôt le produit à chauffer et exécute les instructions programmées dans chaque puce électronique.

L'entreprise Petits Plats compte aujourd'hui 18 salariés. Les commandes ne cessent d’affluer. Si tout va bien, la société prévoit de doubler ses effectifs d'ici juin 2014.

DMCloud:141107
Hôtellerie : des plats cuisinés à réchauffer en chambre

 

Sur le même sujet

Les + Lus