Vin : François Patriat, président de la région Bourgogne, a été élu co-président de l'Anev

François Patriat, sénateur de Côte-d'Or
François Patriat, sénateur de Côte-d'Or

Le sénateur PS et président de la région Bourgogne, François Patriat, a été élu co-président de l'association nationale des élus du vin et de la vigne (Anev) mardi 28 janvier 2014.

Par B.L.


François Patriat co-présidera l'Anev au côté du député UMP de la Marne, Philippe-Armand Martin. L'association nationale des élus du vin et de la vigne revendiquait au 1er janvier 2013 600 adhérents, dont une centaine de parlementaires. L’Anev a été créée en 1999 par une vingtaine de sénateurs et députés de régions viticoles.

"Le vin et la Bourgogne sont étroitement liés ; le rôle économique et social qu'y joue la vigne est égal à celui des filières industrielles dans d'autres régions : 20 000 emplois directs, plus de 6 % du PIB, 4 300 domaines viticoles, 17 coopératives et 120 maisons de négoce", déclare le président de la région Bourgogne.

"L'Anev sert une cause économique dont nous mesurons chaque jour les effets dans nos régions et dans nos terroirs. Elle a toujours joué ce rôle de porte-parole des territoires viticoles au niveau national, et elle continuera à le faire", ajoute-t-il.

François Patriat promet d’être "particulièrement vigilant" lors des discussions du prochain projet de loi de santé publique prévues en mai, notamment sur "les propositions de restriction de  communication sur internet et les réseaux sociaux".

Le président du conseil régional de Bourgogne avait été à l’initiative de "l’Appel de Dijon", lancé en mars 2012, pour préserver "les droits de plantation", c'est à dire le maintien d'une régulation des droits de plantation du vignoble européen.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus