Côte d'Or : le maire de Chevigny-St-Sauveur est mis en examen pour agression et harcèlement sexuel

Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur (UMP)
Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur (UMP)

Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur, commune de l’agglomération dijonnaise, a été mis en examen vendredi 21 mars 2014 dans le cadre d'une enquête pour "harcèlement sexuel" et "agression sexuelle" à l'encontre d'une employée municipale.

Par B.L. avec l'AFP

L’information, donnée par Le Bien Public, avait été confirmée par le parquet jeudi 20 mars 2014. 
La garde à vue a été décidée après une plainte déposée par la salariée de la mairie. Le procureur de la République de Dijon, Marie-Claude Tarrare, a ouvert une information judiciaire et a nommé un juge d’instruction. Michel Rotger, le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a été entendu par ce magistrat vendredi 21 mars dans l'après-midi. 

Deux chefs de mise en examen

Vers 17h, le procureur a indiqué que Michel Rotger avait été mis en examen pour deux chefs d'accusation :
-"harcèlement sexuel" aggravé par sa qualité de personne qui abuse de l'autorité qui lui est conférée
-"agression sexuelle" aggravée par sa qualité de personne qui abuse de l'autorité qui lui est conférée.
Il a été mis sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec la victime et avec les témoins qui ont déposé dans cette affaire.

Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur conteste les faits qui lui sont reprochés. 
Michel Rotger avait été élu maire le 25 octobre 2012 après le décès de son prédécesseur, Lucien Brenot, dont il était le premier adjoint. Michel Rotger brigue un nouveau mandat avec le soutien de l'UMP et de l'UDI dimanche 23 mars.
Chevigny-St-Sauveur : le maire est mis en examen


Michel Rotger est soutenu par ses colistiers 


Ce vendredi 21 mars en début d'après-midi, les colistiers du maire sortant ont réagi via un communiqué de presse, à ce qu'ils nomment "une sordide manipulation politique orchestrée par des adversaires". Guillaume Ruet, 3e sur la liste Ensemble pour Chevigny (conduite par Michel Rotger) appelle également à une mobilisation de soutien, ce vendredi à 18h30 (sans toutefois préciser le lieu). Le communiqué est intitulé "Halte à la manipulation et à la calomnie", en voici un extrait : 

"De nombreux Chevignois nous ont fait part de leur totale indignation devant cette manipulation indigne, et vous êtes nombreux à adresser des messages de soutien à Michel Rotger (...) Certains adversaires ont essayé depuis des semaines de colporter des rumeurs nauséabondes sur Michel : sur sa famille, sur son soi-disant cancer (si si, ils ont osé !)… Cette fois, ils sont allés trop loin… TROP, C’EST TROP ! L'innocence de Michel Rotger ne fait aucun doute pour les nombreux Chevignois qui le côtoient tous les jours. Nous faisons confiance à la justice pour établir la vérité !"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus