Bourgogne : une semaine pour découvrir les alternatives aux pesticides

Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages, le public est invité à s’informer sur les enjeux sanitaires et environnementaux liés aux pesticides, et sur leurs alternatives. L'opération se tient dans toute la France, jusqu'au 30 mars.

C'est la 9ème édition de la semaine sans pesticides. En 2014, des centaines d’événements sont programmés en France et dans 26 autres pays : ateliers de jardinage au naturel, projections de films, conférences, animations pédagogiques, formations, démonstrations de matériel, visites de sites, repas bio, expositions, spectacles, stands d’information, campagne de communication…Les idées ne manquent pas pour montrer que l’on peut se passer des pesticides de synthèse. 

L’opération se déroule pendant les 10 premiers jours du printemps, du 20 au 30 mars, et elle s’adresse à tous : les consommateurs-citoyens, les agents communaux, les agriculteurs, les entreprises, les enfants, les jardiniers amateurs, ou les simples curieux. Lancée en 2006 par l’association Générations Futures et l’ACAP, un collectif de 170 organisations (Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides), la Semaine pour les alternatives aux pesticides est aujourd’hui soutenue par de nombreuses organisations nationales et internationales, dans 27 pays (soit 11 de plus par rapport à 2013).

A Dijon, certains magasins spécialisés ne vendent plus de produits phytosanitaires depuis 2008 et proposent des alternatives à leurs clients, en échangeant par exemple les produits chimiques des particuliers contre leurs équivalents naturels.

Reportage de Tiphaine Pfeiffer et Daniel Waxin, avec les interventions de :
  • Gérard Fernandez, jardinier amateur
  • Julien Bailleux, responsable de rayon chez "Botanic"
  • Félicien Kus, employé municipal à Aiserey
  • Jean-Pierre Ferreux, vice-président du syndicat intercommunal des eaux de la Râcle

 

Deux événements de la semaine des alternatives aux pesticides en Bourgogne
  • Samedi 22 et dimanche 23 mars, à Sens (Yonne) : salon "bien-être et éco-bio" - contact : ADENY
Au marché couvert de Sens, l’ADENY (L'Association de Défense de l'Environnement et de la Nature de l'Yonne) tiendra un stand sur lequel on pourra trouver toute la documentation sur le jardinage sans pesticides et des conseils sur les dangers des pesticides, les haies, la biodiversité au jardin, l’utilité des « mauvaises herbes » , les auxiliaires au jardin…

  • Mardi 25 mars, à Cuisery (Saône-et-Loire) : formation "jardinage au naturel" - contact : 03.85.39.56.72
Le plan départemental de prévention des déchets a été lancé en 2009, la Saône-et-Loire devenait ainsi le 1er département à s’engager dans une démarche responsable et solidaire pour l’avenir. Depuis le Département et les collectivités partenaires encouragent la pratique du jardinage au naturel, auprès du grand public, des établissements publics et privés (écoles, collèges, hôpitaux, restaurants…) Ainsi des centaines de tonnes des ordures ménagères et des déchets verts sont valorisés au jardin en humus de qualité. Ces formations sont réalisées dans un lieu pédagogique le Centre Eden, véritable havre de paix ou dispensées dans des jardins partagés sur le territoire de Saône-et-Loire.