1er tour des municipales à Autun : Le maire est bien placé malgré 5 listes en présence

Rémy Rebeyrotte sort grand favori de ce 1er tour à Autun, il arrive en tête largement avec 40,12% des voix et 15 points d’avance sur le 2ème. Trois autres listes se sont qualifiées pour le deuxième tour, dont deux à droite.


Rémy Rebeyrotte peut être soulagé. Malgré la présence de 5 listes à Autun, le maire divers gauche, a réussi à rassembler plus de 40% des suffrages. Bien loin devant l’autre candidat de gauche Jean-François Nicolas (divers gauche) qui termine 4ème avec 12,83% des voix. Aucun des deux n’avait obtenu l’investiture du PS. Rémy Rebeyrotte après avoir été exclu du parti lors des dernières législatives où il avait présenté une candidature dissidente, Jean-François Nicolas parce que les militants avaient choisi un autre candidat.

Face à eux, deux candidats de droite. Le premier Rémy Chantegros, tête d’une liste UMP-UDI, a terminé 2ème avec 26,07% des voix, soit plus de 14 points derrière le maire d’Autun. Derrière lui, avec 15,24% et plus de 600 voix d’écart, Bernard Joly, candidat non retenu par l’UMP qui a décidé de présenter sa propre liste.

Rémy Rebeyrotte a bien résisté

La situation reste favorable pour Rémy Rebeyrotte qui a bien résisté au vaste mouvement de rejet de la politique gouvernementale. Même si les deux listes de droite se maintiennent, ainsi que celle de Jean-François Nicolas, il devrait pouvoir l’emporter au second tour. Certains élus de droite, comme Jean-Claude Anciaux, président de l’UMP de Saône-et-Loire, estimait la ville perdue pour la droite dès dimanche soir.

En 2008, au 1er tour, Rémy Rebeyrotte avait obtenu 47,12% des suffrages et près de 2700 voix, soit à peine 200 de plus que cette année. Mais l’élection avait eu lieu dans un contexte totalement différent. Le maire d’Autun avait face à lui celui qui est aujourd’hui le président de l’UMP de Saône-et-Loire, Jean-Claude Anciaux, et deux autres listes de gauche. En 2008, la commune de Saint-Pantaléon était encore indépendante (la fusion date de novembre 2012). Elle avait voté à 62% pour un candidat divers gauche, Claude Chermain.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité