Cet article date de plus de 7 ans

Côte d’Or : Jean d'Escrienne, dernier aide de camp du général de Gaulle, est mort

Le colonel Jean Martin d'Escrienne, dernier aide de camp du général de Gaulle, est décédé mardi 6 mai 2014 à l'âge de 91 ans. Son décès a été annoncé mercredi 7 par sa famille dans le carnet du Figaro.

Jean Martin d'Escrienne avait vu le jour le 6 décembre 1922 à Meursault, en Côte-d'Or. Il s'était engagé dans la France Libre à Londres en janvier 1943 à son arrivée, via l'Espagne, le Portugal et Gibraltar. Cadet de la France Libre (élève aspirant, équivalent de Saint-Cyr), il s'était engagé comme simple soldat. Il avait participé aux campagnes d'Egypte, de Libye, d'Afrique du Nord et d'Italie, puis au débarquement de Provence dans les rangs de la 1ère Division française Libre. Le 21 août 1944 à Hyères (Var), il avait été blessé d'une balle à la poitrine. Hospitalisé à Casablanca, il avait repris le combat en Alsace.

Il avait été nommé aide de camp du général de Gaulle à l'Elysée, en 1966. Il occupa ce poste jusqu'au départ du premier président de la Ve République, en avril 1969. Il resta à ses côtés jusqu'à la mort du général de Gaulle en novembre 1970.
Le colonel Martin d'Escrienne avait publié en 1973 chez Plon "Le général m'a dit ...1966 - 1970", puis en 1978 toujours chez Plon "De Gaulle, de loin et de près".  Il était commandeur de la Légion d'honneur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage