L'origine du monde prend ses quartiers d'été au musée Courbet d'Ornans

Publié le Mis à jour le

Effervescente et silencieuse... Ce matin, l'ambiance au musée Courbet d'Ornans était particulière. Pièce maîtresse de l'exposition "Cet obscur objet de désirs, autour de L'Origine du monde", le tableau de Courbet a quitté hier le musée d'Orsay et vient d'être accroché aux cimaises ornanaises. 

Grosse journée pour l'équipe du musée Courbet qui doit procéder à l'accrochage des oeuvres de cette exposition d'ici jeudi matin. Hier matin, jour de fermeture du musée d'Orsay, L'origine du monde a quitté la salle des petits formats de Courbet pour rejoindre les réserves. Là, la conservatrice Isolde Pludermacher a dressé un constat d'Etat, une procédure obligatoire à chaque fois qu'une oeuvre quitte son musée d'origine. Un acte qui reste confidentiel et que l'on peut comparer à une sorte d'etat des lieux.

Le tableau a ensuite pris en toute discrétion la route d'Ornans. Ce matin, à 9 heures, le tableau a été de nouveau examiné sous toutes les coutures avant de prendre sa place dans l'exposition. Il sera entouré de la sculpture de Rodin L'iris et du Coquillage d'Odilon Redon, deux oeuvres évoquant elles aussi le sexe féminin. Un accrochage suivi par plusieurs journalistes car c'est exceptionnel que ce tableau, surnommé par certains "La Joconde d'Orsay" est très rarement prêté pour des expositions temporaires. Après Ornans, L'origine du monde sera présenté à la fondation Beyeler à Bâle du 7 septembre au 18 janvier. le musée prépare une retrospective Courbet en liaison avec l'exposition sur les années d'exil en Suisse de Courbet proposé par le musée d'art et d'histoire de Genève du 5 septembre au 4 janvier 2015.



durée de la vidéo: 01 min 52
Avec Isolde Pludermacher , conservatrice au musée d'Orsay et Frédérique Thomas-Maurin, conservatrice du musée Courbet


France 3 Franche-Comté vous propose samedi 7 juin deux émissions spéciales à l'occasion de cet événement culturel. Voici un lien pour suivre cette actualité relayée également par le blog de la Loue.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité