• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Jeux équestres mondiaux : le cheval du Dijonnais Maxime Livio a été testé positif

Maxime Livio avec son cheval Qalao des Mers le 21 août 2014 / © AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA
Maxime Livio avec son cheval Qalao des Mers le 21 août 2014 / © AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

Qalao des Mers, le cheval du Dijonnais Maxime Livio, a été contrôlé positif à un sédatif lors des Jeux équestres mondiaux. Conséquence : la France pourrait voir sa qualification aux JO de Rio menacée, a indiqué la Fédération équestre internationale (FEI) vendredi 5 septembre 2014

Par B.L. avec l'AFP

Que reproche-t-on au Dijonnais Maxime Livio ?

Les Jeux équestres mondiaux (JEM) se déroulent au stade d'Ornano à Caen jusqu’au dimanche 7 septembre 2014. Le Dijonnais Maxime Livio, qui a terminé 5e au classement individuel, est au centre d’une polémique. En effet, son cheval Qalao des Mers a été contrôlé positif lors de l'épreuve de dressage, le 29 août au Haras du Pin, dans l’Orne.

Le produit en cause, l’acépromazine, est un tranquillisant fréquemment utilisé en médecine vétérinaire, en prémédication.

Que risque l’équipe de France d'équitation?

Le tribunal de la Fédération équestre internationale, va entendre les parties. A l’issue de l’audition, il peut prononcer la disqualification de Maxime Livio, ce qui entraînerait celle des cavaliers tricolores. La France - qui est 4e par équipes du concours complet - perdrait sa qualification déjà acquise les JO de Rio 2016. Elle devrait alors repasser par les qualifications lors des  Championnats d'Europe 2015 pour essayer de décrocher son « pass » olympique.

Maxime Livio est-il le seul dans ce cas ?

Un second cas concerne le cheval d'endurance Tra Flama, du Sud-Africain Giliese de Villiers, qui a été testé positif le 28 août au phénylbutazone, un anti-inflammatoire non-stéroïdien.

Au total, 137 chevaux ont été contrôlés lors de la première semaine des JEM : 49 en endurance (28% des engagés), 24 en concours complet (26 %), 22 en dressage (22%), 21 en reining (26%) et 21 en para-équestre de dressage (21%), a précisé la FEI.

En plus de tests impromptus, la FEI effectue le dépistage obligatoire de tous les médaillés individuels lors des Jeux équestres mondiaux, et au moins d'un cheval de chacune des équipes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus