Cet article date de plus de 6 ans

Yonne : le dossier Fulmen est renvoyé au 4 novembre devant les prud'hommes

Une cinquantaine de salariés de Fulmen, entreprise située à Auxerre, qui a cessé son activité en octobre 2009, demandent des comptes au groupe américain Exide Technology devant le conseil des prud'hommes. Le délibéré a été renvoyé pour la 2e fois. Il faudra patienter jusqu'au 4 novembre 2014.
L'entreprise Fulmen à Auxerre a été fermée par décision du groupe américain Exide Technologies début 2009
L'entreprise Fulmen à Auxerre a été fermée par décision du groupe américain Exide Technologies début 2009 © FTV
En 2009, 314 salariés se sont retrouvés sans emploi suite la fermeture de l'entreprise Fulmen. Une usine de construction de batteries qui appartenait au groupe américain Exide. Une cinquantaine d'entre eux ont décidé de poursuivre le groupe en justice.

Le dossier renvoyé au 4 novembre

Le délibéré du dossier Fulmen devait être rendu le 16 septembre 2014, devant le conseil des prud'hommes d'Auxerre. L'affaire a été renvoyée au 30 septembre, puis au 4 novembre 2014.

Exide Technology considère de son côté avoir respecté ses obligations légales alors qu'une cinquantaine de salariés demandent 18 mois de salaire pour dommages et intérêts pour non-respect du plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE).

Ce n'est que trois ans après la fermeture de Fulmen que l'activité a pu reprendre sur le site auxerrois. Deux entreprises s'y sont installées. Careco est spécialisé dans le recyclage de véhicules automobiles, et une autre dans les matériaux de construction. 

durée de la vidéo: 01 min 51
Novembre 2013 : les salariés de Fulmen aux prud'hommes

Reportage tourné le 6 novembre 2013 par Christian Mirabeau et Jean-François Guilmard avec :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social justice