Une enquête de sécurité ouverte après l'accident d'hélicoptère

© France 3 Franche-Comté : Damien Pecclet
© France 3 Franche-Comté : Damien Pecclet

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a annoncé vendredi qu'il avait ouvert une enquête de sécurité sur l'accident dans le cadre de l’accident d’hélicoptère qui a fait 5 victimes.

Par Vanessa Hirson


Deux enquêteurs du BEA, accompagnés de conseillers techniques de Airbus Helicopters (constructeur de l'appareil) et de Turbomeca (constructeur du moteur), "se sont rendus sur le site de l'accident jeudi en fin d'après-midi", a informé le BEA dans un communiqué.

Le BEA a précisé que conformément aux dispositions internationales et puisque l'hélicoptère était immatriculé en Suisse, son homologue helvétique, le Service d'Enquête Suisse sur les Accidents (SESA), a été associé à l'enquête de sécurité.

Par ailleurs, l'enquête pour "homicides et blessures involontaires", confiée au groupement de gendarmerie du Doubs et à la gendarmerie des transports aériens, se poursuit pour déterminer les causes de l'accident, survenu par temps de brouillard, a précisé le vice-procureur Lionel Pascal.

Outre le pilote, l'appareil venu de Lausanne transportait six hommes et une femme âgés de 45 à 63 ans, des responsables de la Fédération vaudoise des entrepreneurs (FVE), basée à Lausanne. Ils se rendaient en Franche-Comté pour visiter notamment les usines Peugeot de Sochaux.

L'hélicoptère s'est écrasé à quelques mètres d'une habitation, à Bart, près de Montbéliard (Doubs).

L'appareil de type Eurocopter EC130, datait de 2006. Il avait été loué à la société Héli Lausanne, "par un pilote privé", un homme expérimenté avec environ 500 heures de vol à son actif, a précisé l'entreprise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus