Saône-et-Loire: Les viticulteurs manifestent devant les permanences des députés

Dès potron-minet ce lundi matin, ils étaient sur le pied de guerre. Les vignerons sont allés déposer des ceps de vigne devant les permanences de Christophe Sirugue à Chalon-sur-Saône, de Philippe Baumel au Creusot, et de Cécile Untermaier à Louhans. 

Par Caroline Jouret

Les viticulteurs sont en colère et cette fois-ci, ce qui est plutôt  rare dans la profession, ils ont décidé de le montrer. A cela, plusieurs raisons, à commencer par la suppression d'un traitement pour les vignes qui permet de lutter contre l'esca, une maladie cryptogamique.

Le traitement jugé très nocif pour la santé des viticulteurs, a en effet été interdit en 2001. Mais depuis, rien n'est venu remplacer le produit incriminé, et l'esca fait des dégâts dans les vignes. Les ceps dépérissent, meurent et sont bons à arracher.

En 2008 déjà, l'Union Viticole 71 et la F.D.S.E.A. 71, avaient alerté les autorités jusqu'au niveau national sur le problème. Extrait de ce " dossier prioritaire" ( texte complet en Pdf ci-dessous)

En 2001, le seul traitement efficace permettant de lutter contre cette maladie, l’arsénite de sodium, était retiré du marché pour des raisons de santé publique, alors qu’aucun produit de substitution n’était disponible. Nous ne nous étions pas opposé à cette initiative, chacun ayant alors conscience de la dangerosité du produit pour les viticulteurs qui l’appliquaient. Aujourd’hui, la recherche avance, mais nous continuons malgré tout à subir les pertes croissantes des ceps face à la prolifération de l’ESCA que nous ne pouvons endiguer : c’est la valeur de 260 hectares qui disparaît tous les ans en Saône-et-Loire.


D'où le choix de venir se rappeler ce matin au bon souvenir des députés de Saône-et-Loire les plus concernés par le problème, puisque leurs circonscriptions couvrent des territoires viticoles. Des ceps de vignes ont été déposés devant les permanences.
Itw Pascal Cottenceau - Vice Président FDSEA Arr. Chalon (71)

Reportage : Damien Boutillet / Gabriel Talon
Intervenants: 
 - Pierre-François Goubard - Co-président de l'union viticole de Saône-et-Loire
Viticulteurs en colère en Saône-et-Loire


Les viticulteurs, affiliés à la F.D.S.E.A. ont par ailleurs fait entendre leur opposition au projet de réforme du "contrat vendanges" et des exonérations des cotisations sociales.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus