Football : le Bourguignon Clément Turpin arbitre le match Paris SG-Marseille

Clément Turpin arbitrant le match de foot Nantes (FCN) contre Nice (OGCN) le 20 septembre 2014 au stade de la Beaujoire. / © AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Clément Turpin arbitrant le match de foot Nantes (FCN) contre Nice (OGCN) le 20 septembre 2014 au stade de la Beaujoire. / © AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

L’arbitre bourguignon Clément Turpin officie lors du choc de la Ligue 1 entre le PSG et l'Olympique de Marseille dimanche 9 novembre 2014 au Parc des Princes. Il est considéré comme le numéro 1 des sifflets français par les instances de l'arbitrage.

Par AFP




Le futur "leader" des arbitres français

Clément Turpin, 32 ans, est annoncé depuis longtemps comme le futur "leader" des arbitres français. Il avait été désigné arbitre international Fifa en 2009, quand il n’avait que 27 ans.
En avril 2011, il avait été le premier arbitre de moins de 30 ans à arbitrer une finale de Coupe de France. Depuis, Clément Turpin a dépassé le statut d'espoir.

Sa présence en tant que numéro 1, devant Ruddy Buquet et Tony Chapron, dans la liste soumise à la Fifa en octobre par la direction technique de l'arbitrage n'est pas une surprise.
"Clément Turpin est le symbole d'une nouvelle génération d'arbitres qui, pas à pas, de la Ligue 1 à la Ligue des Champions, façonne le renouveau de l'arbitrage français", déclare Pascal Garibian, le directeur technique de l'arbitrage. "C'est un athlète accompli et son arbitrage est au service du jeu", ajoute-t-il.

Souriant, bavard et à l'aise avec les joueurs, le Bourguignon a tout de même traversé une période difficile après ses débuts réussis, se montrant parfois trop autoritaire.


Un Classico controversé en 2013

Sa progression a été marquée par un premier Classico controversé la saison dernière à Marseille (victoire 2-1 du PSG), il y a à peine plus d'un an. Sur une faute de Thiago Motta sur Valbuena, il avait sifflé le penalty qui s'imposait et exclu Motta, une décision qui avait fait débat.

Il avait également accordé un penalty justifié aux Parisiens et adressé des avertissements à Cavani et Ibrahimovic pour gain de temps, ce qui avait provoqué la colère des joueurs et membres du staff parisien.

"Il a eu un match difficile à tenir pour ce qui était son premier classico. Il a pris des décisions qui ont fait débat mais il a globalement tenu le match", avait alors jugé Pascal Garibian, interrogé par l'AFP.

Clément Turpin a écrit un spectacle sur l'arbitrage

Pour l'anecdote, Clément Turpin a même écrit un spectacle sur le thème de l'arbitrage, intitulé "M'sieur l'arbitre" qu'il a présenté chez lui à Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire le mois dernier. "Il y a deux mi-temps de 45 minutes, le format d'un match. Lors de la première période, je donne ma vision de l'arbitrage, les rencontres et les expériences qui m'ont construit. La seconde mi-temps est une mise en situation et la salle est mise à contribution", a-t-il expliqué au Journal de Saône-et-Loire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus