Saône-et-Loire : l’état investit dans l’internet haut débit

Trouver des opérateurs privés pour installer la fibre optique dans les grandes villes n’est pas difficile. Mais dans les zones rurales, l’état se voit contraint de financer son installation. 160 millions d’euros y seront consacrés en Saône-et-Loire

Par Arnaud Lefevre


Lutter contre le désert numérique

Pour profiter d’internet dans des conditions satisfaisantes, mieux vaut vivre à Mâcon, Chalon-sur-Saône, Le Creusot ou Autun. En revanche, dans les petites communes comme Laizé ou Hurigny, impossible de télécharger une vidéo. La situation est plus embêtante pour les entreprises. Ne pas garantir l’accès aux nouvelles technologies peut freiner l’arrivée de nouveaux investisseurs.

Le Conseil Général de Saône-et-Loire a donc répondu à un appel à projets baptisé "France Très Haut Débit, réseaux d'initiative publique".
L’institution assure la cohérence du déploiement de la fibre en mettant en place une SCORAN, comprenez stratégie de cohérence régionale pour l’aménagement numérique.
Le  programme global s’est fixé pour objectif de raccorder tous les Bourguignons au très haut débit à l’horizon 2025.
Une première phase 2014-2020 annonce la mise en service de 226 000 prises sur la région.
Des « zones prioritaires » seront définies en fonction de la population, du nombre d’établissements scolaires ou médicaux.
Le Conseil Général de Saône-et-Loire investit dans l'internet haut débit

Reportage France 3 Bourgogne de Damien Boutillet et Romy Ho-A-Chuck, avec

  • Hélène Friat, maire de Laizé (PS)
  • Thierry Chevenet, dirigeant d'entreprise
  • Rémy Chaintron, président du Conseil Général de Saône-et-Loire (PS)

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus