La classe politique bourguignonne condamne “l'attaque contre la liberté d'expression”

Une attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris a fait au moins 12 morts mercredi 7 janvier 2015 / © AFP PHOTO / PHILIPPE DUPEYRAT
Une attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris a fait au moins 12 morts mercredi 7 janvier 2015 / © AFP PHOTO / PHILIPPE DUPEYRAT

Tous les responsables politiques de Bourgogne expriment leur "sidération" après l'attaque du siège du journal Charlie Hebdo à Paris. "Acte de barbarie", "journée dramatique pour notre pays", "liberté d'expression assassinée". Voici leurs réactions sur les réseaux sociaux et par communiqués.

Par Arnaud Lefevre

François Rebsamen, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social


 

Cécile Untermaier, députée PS de Saône-et-Loire

 

Arnaud Danjean, député européen UMP




Philippe Baumel, députéPS de Saône-et-Loire

 

François Sauvadet, président UDI du conseil général de la Côte-d'Or



Jean-Yves Caullet, député PS de l'Yonne


Jean-Philippe Morel, président du parti radical de Côte-d'Or



Marien Lovichi, conseiller municipal Modem de Dijon


Gérald Gordat, conseiller régional UMP de Saône-et-Loire


Alain Millot, maire PS de Dijon
 

Dans un communiqué, il exprime sa "pensée émue pour toute la rédaction de Charlie Hebdo et à ses nombreux lecteurs qui, depuis tant d’années, se sont, comme lui, attachés à ce journal satyrique devenu unique dans le paysage médiatique français".  
 

Réaction de François Patriat, président PS du Conseil Régional de Bourgogne

La France est la cible d’un attentat odieux, qui vise la liberté, force essentielle d’une démocratie. En sont victimes ceux qui témoignaient avec talent contre toutes les formes de barbarie et d’obscurantisme et ceux chargés de protéger cette liberté. Au-delà de l’immense émotion provoquée et du soutien aux familles et aux forces de l’ordre que nous témoignons, notre seule démarche doit être celle de l’unité et de la fermeté.
 

Message de Kheira Bouziane, députée PS de la Côte-d'Or

Sous le choc, indignée, effondrée, elle tient à exprimer avec la plus grande émotion tout son soutien aux familles des nombreuses victimes de l’attentat. Notre République a fait l’objet d’une attaque d’une lâcheté et d’une gravité extrêmes. Nous sommes aujourd’hui menacés car nous sommes un pays de liberté. Nous devons faire tous bloc et combattre toute forme de terrorisme, d’intégrisme et de violence.
Unanimement, nous devons dénoncer ce carnage révoltant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus