Le journal L'Indépendant de l'Yonne porte plainte contre le maire de Sens

Marie-Louise Fort, députée-maire UMP de Sens
Marie-Louise Fort, députée-maire UMP de Sens

L'Indépendant de l'Yonne a déposé deux plaintes contre Marie-Louise Fort, maire UMP de Sens : l’une pour entrave à la liberté de la presse et l’autre pour entrave à l’exercice de la profession de journaliste.

Par B.L.

 

Le journal L'Indépendant de l'Yonne porte plainte contre le maire de Sens


Reportage : Baziz Djaouti et Christophe Gaillard / Montage : Rachel Nectoux
Intervenants :

  • Alain Chaboteau, rédacteur-en-chef du journal L'indépendant de l'Yonne
  • Marie-Louise Fort, députée-maire (UMP) de Sens



Quelle est l’origine de l’affaire ?

"Mme le maire, Mme la présidente de la communauté de communes, Mme la députée, ça suffit !" L'hebdomadaire, qui compte quatre salariés, affiche à la une le différend qui l’oppose à Marie-Louise.

Il y a quelques jours, un des journalistes de L'Indépendant de l'Yonne s’est vu interdire l’accès à une conférence de presse organisée par la mairie : il s’agissait de la présentation du nouveau directeur général des services de la communauté de communes.


Quelle est la version de Marie-Louise Fort ?

"J’ai convoqué un certain nombre de journalistes, mais pas l’Indépendant car les deux dernières fois où il avait été convoqué, il a annoncé à mon premier adjoint qu’il ne fallait plus les inviter, car ils ne viendraient plus", déclare Marie-Louise Fort.
"Il y a un journaliste qui s’est invité", poursuit le député-maire qui précise : "je lui ai dit que l’Indépendant ne voulant pas restituer dans ses colonnes mon nom et ce que je dis, je suivais ce qui m’avait été indiqué par la directrice de publication et je lui ai demandé de ne pas être à cette conférence de presse."

Quelle est la version de l’Indépendant de l’Yonne ?

L'origine du conflit entre l’hebdomadaire et l’élue remonterait à la veille de Noël, lors de la parution d’un numéro où figurait une interview imaginaire et satirique sur la vie politique dans l'Yonne. Derrière le pseudo d'Adèle, les lecteurs auraient reconnu une Marie-Louise Fort qui n’était pas vraiment à son avantage.

"Mme Fort n’aime pas trop qu’on la critique. Elle n’aime pas non plus le ton sacarstique de certains de nos articles", estime Alain Chaboteau, rédacteur-en-chef du journal. "Qu’elle apprécie ou qu’elle n’apprécie pas, ce n’est pas notre problème. On est journalistes, on ne fait pas de la com", conclut-il.


Le conflit bat son plein. Outre les deux plaintes déposées par le journal, une pétition circule sur les réseaux sociaux pour défendre l'Indépendant de l’Yonne.
Une manifestation de soutien au journal est aussi prévue samedi 31 janvier, à 11 heures, devant l'hôtel de ville de Sens.
De son côté, l’élue affirme qu’elle se réserve le droit de se porter partie civile "pour donner ma vérité, toute ma vérité ", dit-elle.

Marie-Louise Fort : polémique sur L'Indépendant de l'Yonne

Interview de Marie-Louise réalisée par Infovidéo 3

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus