• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Guédelon : les vacanciers de Pâques investissent à nouveau le château fort

Guédelon attire, chaque année, 300.000 visiteurs.
Guédelon attire, chaque année, 300.000 visiteurs.

La saison touristique a repris au château fort de Guédelon, à Treigny, dans l'Yonne, le 16 mars dernier. Les vacanciers reviennent à la faveur des congés de Pâques. 300.000 personnes visitent les lieux chaque année.

Par Maryline Barate

C'est un des hauts-lieux du tourisme en Bourgogne! Guédelon, dont la construction a été lancée en 1997, continue d'attirer les foules : 300.000, en moyenne, chaque année. Certains viennent et reviennent pour voir l'avancement des travaux. Justement, quels sont les chantiers programmés cette année ?  Quelles sont les nouveautés que les visiteurs vont pouvoir découvrir ? Nous faisons le point.

  • Sur la tour de la chapelle
Les tailleurs de pierre et les maçons vont poursuivre l'assemblage de la dernière voûte du château, celle de la chapelle située au 1er étage. Un travail minutieux et de longue haleine. Car il s'agit de tailler culots, voussoirs et clef, autant d'éléments qui permettent de dessiner une voûte d’ogives en arcs brisés. Ils achèveront simultanément les trois fenêtres en lancette de cette salle. Les charpentiers, quant à eux, termineront la couverture de la galerie en bois qui contourne cet espace sacré.

  • Sur la courtine ouest
Les carriers devront extraire de nombreux blocs de grès de la carrière afin d’alimenter les tailleurs de pierre et maçons qui réaliseront le chemin de ronde crénelé surplombant la courtine ouest.

  • Dans le logis
Les visiteurs pourront bientôt admirer un logis carrelé selon les canons de l’époque. Les maçons vont poser sur le sol de la aula les 4 000 carreaux de pavement moulés et cuits la saison dernière par les tuiliers.

  • Sur la tour maîtresse
Les oeuvriers poursuivent le 2ème étage de cette tour avec l’élévation des murs de la salle octogonale et la taille et la pose de deux fenêtres à coussièges, c’est-à-dire avec un banc aménagé dans l'embrasure de ces ouvertures.

  • Sur la courtine est
Les bûcherons et les charpentiers réaliseront un pont provisoire qui va surplomber les profonds fossés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus